Chroniques et bavardages d’un septuagénaire

L’oisiveté est la mère de tous les vices, nous a-t-on rabâché pendant l’enfance.
Très tôt commencée la vie professionnelle de technicien industriel m’a permis d’être très occupé pendant quarante cinq années.
La retraite venue j’ai trouvé dans l’écriture l’occupation et le goût de transmettre la vie et l’évolution dans une époque aujourd’hui révolue.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciement et vous recevrez le livre en avant-première !

150,00 de préventes
11 Contributeurs
Préventes :
15.15%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
1 Projet(s)

De la vitalité dans la force de l’âge à la quiétude reposante de l’âge mûr.
Assis derrière mon bureau, je vous raconte comment de la page écrite au stylo plume à la frappe d’un texte grâce à l’aide d’un ordinateur , cinquante années s’écoulent.
J’ai, maladroitement sans doute, essayé de transcrire cinq décennies de ce qu’ont vécu les presque campagnards et ruraux de ma génération. Tous ces événements m’ont parfois fait sourire, parfois attristé ou mis en colère . Ils m’ont surtout fait prendre conscience des différences de classes dites sociales avec pour constante la volonté de la part de certains dirigistes de faire disparaître la classe moyenne.
Peut être que certains se retrouveront dans ces lignes et paragraphes pour avoir vécu des événements semblables aux miens , ce livre n’a que la prétention de narrer ce que maintenant septuagénaires nous savons et ressentons.
Si, me lisant , ce livre vous transmet quelque bribes de souvenirs semblables , je serais ravis d’avoir pu par quelques mots remémorer ce que vous aviez oublié.

Bavardez, papotez avec famille et amis pour votre plus grande joie.

Extrait

Jeunes, inexpérimentés, nous voulions quitter nos bourgades pour aller glaner et nous épanouir loin du village où nous étions nés.

Utopies, rêves insensés, après quelques temps, l’éloignement de nos racines, le manque de repères, nous faisait prendre conscience que finalement notre ruralité était bien plus ancrée en nous que nous ne le pensions.

Quelques uns de mes camarades et moi même, sommes donc revenus au pays.

Nous n’y avons pas fait fortune, loin de là, mais nous sommes devenus riches des savoirs ancestraux, des respects civiques, d’éducations morales, du bon sens. Nous avons toujours et plus encore les pieds dans la glaise. Nous disposons de la juste
pensée paysanne à laquelle s’ajoute un peu plus de subtilité.

Si nous profitons, de la modernisation rurale et de ses avantages sans ses inconvénients, cela s’est fait doucement en laissant le temps au temps.

C’est vrai nous sommes passés en à peu près une soixantaine d’années de la bougie à l’installation de la fée électricité, ( sans elle rien n’existerait ), de la charrue des labours attelée au cheval pour le tracteur, d’abord modeste puis de plus en plus imposant. Nous sommes aussi passés de l’échange par courrier postal à l’échange dit numérique, du poste de radio à lampes aux téléviseurs d’abord à tubes cathodiques puis aux écrans plats à leds, du commerce de proximité aux hélas grandes surfaces elles mêmes en cours d’asphyxies pour de plus en plus être remplacées par le grand commerce électro-numérique .

Quoi de plus facile aujourd’hui que de commander, assis derrière écran et clavier, chez Bezos et compagnie ou autres. (J’en suis un utilisateur parfois assidu )

Nous avons connu et connaissons encore toutes ces évolutions. Qu’y aura-t-il après?

C’est cela la modernité technique. Mais qu’en est il de la modernité de l’âme de la pensée humaine. Que devient notre civilisation en cours de remplacement par une civilisation sectaire et jalouse, qui ne veut que récupérer ce qui ne lui est pas dû. Mais plus nous vieillissons, plus cela devient difficile de comprendre comment cela fonctionne et comment utiliser les modes d’emplois .

Contreparties

6,00
- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans le livre
4 contributeurs
12,00
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
1 contributeurs
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
6 contributeurs
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l\'auteur
0 contributeurs
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.