Diderot sur scène : le matérialiste et le critique d’arts scéniques

Je suis un penseur et écrivain qui considère l’écriture comme un moyen d’abreuver et de nourrir les sensibilités qui souffrent d’une forme inondée de boissons conditionnés par la twittérature ou la textorature, et d’un fond courbé sous le poids d’une pensée toute faite.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

 

Ci-contre : Louis-Michel van Loo (1707-1771), Portait de Denis Diderot, 1767. Huile sur toile, 0,81 sur 0,65 m. Paris, Musée du Louvre. (cliché de l’auteur)

6,00 de préventes
1 Contributeur
Préventes :
0.61%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Creator
1 Projet(s)

L’intérêt de cette étude consiste à exposer la pensée à la fois matérialiste et esthétique de Diderot. Les concepts de matérialisme, théisme, déisme, panthéisme, agnosticisme, athéisme sont définis et replacés dans leur contexte. La réflexion et la production intellectuelle diderotiennes sont contextualisées dans leur environnement philosophique, scientifique, social, politique, théâtral, lyrique et chorégraphique en sorte que le lecteur et la lectrice puissent saisir la réalité dans laquelle les influences, interrogations, choix, critiques et thèses de Diderot virent le jour en ce qui concerne sa vision matérialiste et ses positions dans le domaine du théâtre, de l’opéra et du ballet. À la fin, je formule ma position au sujet de Diderot critique d’art, de Diderot écrivain de pièces de théâtre ou romans, et mon appréciation concernant l’évolution de ces trois arts scéniques depuis le XVIIIe siècle jusqu’à aujourd’hui. Il ne suffit pour autant pas d’extraire de l’œuvre du philosophe les citations d’une valeur certaine. Encore faut-il les articuler dans un ordre en sorte qu’elles forment un ensemble cohérent, sans toutefois trahir l’évolution de sa pensée. Cet ouvrage, articulé de la sorte, ambitionne de rester utile et agréable aussi bien pour le savant que pour le néophyte.

Extrait

Jean Gautherin (1840-1890), Statue de Denis Diderot, 1886. Paris, boulevard Saint-Germain. (cliché de l’auteur)

La philosophie de Diderot n’est pas le fruit d’une réflexion née au fond de son bureau comme chez Spinoza ou chez Kant ; il ne philosophe pas isolé dans son coin, mais au contact avec la réalité sociale, politique, scientifique, culturelle, artistique de son époque. La publication et la distribution de son œuvre ne furent pas sans complications. En effet, il avait à faire face à des oppositions, interdictions, condamnations, aphorismes, à la censure et à son incarcération au château de Vincennes ; sans oublier l’indifférence ou les accusations posthumes, aussi bien avant, que pendant et après la révolution de 1789. Jusqu’à récemment, avec le scandale de 1965, quand les mêmes réflexes, les mêmes réactions d’ignorance, de frayeur et d’imbécillité réapparurent, deux cents ans après les condamnations des jésuites et les interdictions du roi. […] L’athéisme et le matérialisme dit vulgaire, que les détracteurs reprochent au philosophe, ont une certaine ressemblance avec les accusations excessives et injustes de Rameau à l’adresse de son oncle. Le but de ce chapitre n’est pas de prétendre qu’être athée ou matérialiste est mauvais, il faut donc « sauver » la réputation d’un Diderot malmené par ses accusateurs. Le but en est de dire que ces critiques ou accusations sont inexactes car elles ne résistent pas à une lecture attentive des textes diderotiens : l’athéisme et le matérialisme outrancier n’y figurent pas. À dire vrai, au lieu de porter préjudice à la philosophie de Diderot, ces accusations attirent l’attention du lecteur sur cet « athéisme » et ce matérialisme « vulgaire ».

Lettre manuscrite autographe et signée du 20 septembre 1751 de Denis Diderot à Louis de Jaucourt

Accusations qui, au fond, ne constituent au demeurant point de vraies accusations, philosophiquement parlant : en philosophie, au lieu d’accuser ou d’insulter, il suffit de réfuter. […] Ses détracteurs, en creusant dans un domaine qu’ils maîtrisaient mal, crurent avoir formulé une critique solide en l’accusant d’athéisme et de matérialisme outrancier. En réalité, ils creusèrent un fossé entre leur critique et la vérité de Diderot ; ils y tombèrent lorsque le fossé prit la forme de leur tombe. […] D’habitude, la nostalgie est un sentiment associé à une chose connue dans le passé. La personne qui lit Diderot devient nostalgique d’une chose qu’elle n’a guère connue mais dont elle a rêvée, tellement le neuf et frais y paraît familier et assimilé ; tellement le passé embrasse le présent, l’inactuel devient actuel et intemporel.

Contreparties

6,00
- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans le livre
1 contributeurs
12,00
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l auteur
0 contributeurs
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.