• No products in the cart.
Voir le panier
Subtotal: 0,00
Recherche

FalconSquad

  • , France

Je suis Frédéric Barennes, jeune papa de 37 ans, logisticien en région parisienne. D’aussi loin que je m’en rappelle, j’ai toujours été bercé par la lecture et l’écriture. Mon imagination fertile aimant y trouver de l’inspiration et découvrir de nouveaux univers à travers les mots. Une évasion qui m’a accompagné dans toutes sortes de déplacements humanitaires dans le passé, puis à travers le monde lors d’une année dédiée à l’itinérance et à la découverte d’autres pays, cultures et mentalités. Je partageais et racontais mon périple, dans divers précieux carnets de voyage.

Le personnage de John McBarns est né avec un ami il y a plus de 20 ans. En lui brodant d’éventuelles aventures j’échafaudais de lui donner vie. Les premiers chapitres ont noirci quelques pages. Mais c’est réellement avec le temps passant, la maturité et l’expérience acquise de mes voyages, que l’envie d’un aboutissement concret à ce projet prend plus de matière. Encouragé par ma femme, je reprends ma plume avec davantage de passion, j’écris, j’écris… et je trouve le dynamisme qui m’avait manqué pour faire aboutir ce projet. Et voilà ainsi la FalconSquad créée.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir partenaires de cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

1 500,00
de préventes sur 990,00
0
jours restants
32
contributeurs
151.52%
Projet réussi ! Un grand merci à tous les contributeurs !

Description

Ce livre retrace le parcours surprenant de deux jeunes hommes n’ayant au départ rien en commun. D’un côté, un irlandais en manque de reconnaissance familiale et se cherchant une place dans la société américaine. Sa famille a émigré vers les États-Unis suite à la Seconde Guerre mondiale et il en vient à s’engager dans l’armée. De l’autre, un orphelin bolivien issu des quartiers pauvres de La Paz, qui a fait sa place dans le monde de la pègre locale.
Nous sommes en 1958, les réseaux de drogue internationaux fleurissent, et s’imposent de plus en plus sur tout le continent américain.

Ce roman permet aux lecteurs et lectrices un survol de l’Histoire, mais via les personnages de lui donner vie et d’avoir un autre point de vue que celui appris sur les bancs de l’école.
Participer à la création de ce livre, c’est faire aboutir ce projet de 20 ans. C’est participer à mettre en relief ce que l’on apprend et comprendre que l’histoire telle qu’écrite par les vainqueurs n’est pas la seule vérité.

Voici un extrait de mon livre :

« — John mon garçon, vous avez fait de l’excellent travail. Votre père aurait été fier de vous voir ici parmi nous.
Le Capitaine, Paul Flinston, était descendu tout spécialement pour féliciter ses hommes du dernier exercice en conditions réelles, avant de les voir affectés au terrain.
— Je vous remercie Capitaine, j’aurais aimé l’entendre de sa bouche.
— Ah ne vous en faites pas ; il est de ces hommes dont on obtient la reconnaissance par les actes et non par leurs mots. Je suppose que vous tenez cela de lui d’ailleurs.
Le père de John avait été fauché par une mine en plein combat lors de la Seconde Guerre mondiale. Il avait été décoré de la Médaille du Mérite pour ses actes de bravoure sur le champ de bataille, après avoir mené ses hommes lors de la prise de Salzburg. Il avait été ramené au pays, amputé des deux jambes. Mais c’est la reconnaissance de la nation pour son père, perçue par un garçon de quatorze ans, qui avait poussé John à s’engager. Il l’avait ainsi fait près de trois ans après son frère aîné, dans l’espoir d’obtenir cette même reconnaissance dans les yeux de son père.
— J’espère en tout cas faire aussi bien que lui lors de mes prochaines affectations.
— Pour cela, j’ai en tête quelque chose qui devrait vous plaire. Mais passez donc dans ma tente ce soir, accompagné du Caporal.
John ne répondit rien à cela, mais le visage du Capitaine avait légèrement souri du coin des lèvres sous sa moustache blanche épaisse. Il était rare de pouvoir noter ce genre d’attitude de Flinston, aussi y fut-il d’autant plus intrigué. »

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion.
    C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.
    Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.


Scroll to top