Le village

Thierry Jan né en 1958, diplômé de la faculté de droit de Nice. Il en est à son 17e roman. Ancien compétiteur en planche à voile, il a découvert le plaisir de l’écriture après avoir collaboré à des magazines et hebdomadaires culturels. Il travaille toujours comme chroniqueur, tenant la rubrique critique littéraire à la revue Nice Premium sur Internet. Il anime son profil Facebook Thierry Louis Jan chaque jour avec la découverte d’une ville ou d’un village. Il vit dans sa ville natale, Nice où il a fait toutes ses études et travaille actuellement à un prochain roman.

Il fait aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Il vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre et vous recevrez le livre en avant-première !

50,00
de préventes sur 990,00
2
contributeurs
5.05%
Minimum amount is € Maximum amount is €

Description

De 1500 au début de la Première Guerre mondiale, on suit l’histoire d’une famille d’un village des Alpes de Haute Provence. Les héros tiennent un journal sur la vie du village, son histoire, la petite et vont commenter la grande, celle de la France. Si on ne cite jamais le village, il est aisé, pour qui connaît le Verdon, de l’identifier. L’originalité de ce roman est de nous transporter à travers cette famille dans ce village, de découvrir les faits historiques sous un autre aspect, de partager avec les successifs auteurs de ce journal l’histoire de France écrite par cette famille qui nous surprendra par les analyses des faits et de leurs conséquences. Une relecture de l’histoire de France en quelque sorte, avec ces villageois dont le portrait psychologique est bien tracé.

Extrait

« Louis Munoz ne se doutait pas des conséquences de cette décision de nettoyer son grenier colonisé par les souris. Le temps était orageux, les nuages s’amoncelaient sur les sommets. Tout pour vous dissuader de sortir, de s’aventurer dans la campagne, au bord de la rivière ou du lac. Enfin, pensait Aimée sa femme, il allait nous débarrasser de ces vieilleries et vieux papiers encombrants la maison. Louis, alors que la pluie ouvrait ses cascades, rangeait ces vieux documents poussiéreux, bientôt une imposante pile de carnets, cahiers à ses pieds. En feuilletant ces vieux documents, il découvrait l’histoire de sa famille, ces aïeux depuis le XVIe siècle tenaient un journal, des carnets écrits sur le village, ses habitants et son histoire bien sûr ignorée. Il allait la faire renaître, la dévoiler, celle de la famille Munoz.

Ces différents rédacteurs évoquaient la grande histoire, celle qui dépassait la commune et même la région, pour commenter ce qui se passait en France. Horace Munoz devint conseiller au milieu du XVIe siècle. C’est lui qui commença ce journal en évoquant les siens, le fief, la province et la France. Horace fut suivi par ses descendants et jusqu’à Paul Munoz mort à la veille de la Première Guerre mondiale, les Munoz tinrent ces journaux. Louis pouvait retracer l’histoire de sa famille, du village et de la France. Quatre siècles mentionnés jour par jour. Ce journal était précieux pour comprendre les arcanes et les coulisses de l’histoire. Paul Munoz décédait le 31 juillet 1914, le même jour où l’on assassinait Jean Jaurès il ne pouvait, comme l’avaient fait tous les Munoz, commenter cet évènement qui allait entraîner le suicide de l’Europe.

Louis découvrait au-delà de son père et de son grand-père ses ancêtres. Il n’y avait plus de cahiers à partir de cet attentat, il avait bien cherché, mais après 1914, malgré une fouille méticuleuse de ce grenier poussiéreux, il ne trouvait rien. Avec Aimée son épouse, il décida de classer dans un premier temps les documents à sa disposition, puis de les éditer. Louis va ainsi écrire l’histoire de sa famille à partir de ces cahiers, carnets, manuscrits. Une histoire commençant au XVIe siècle et s’achevant en 1914 dans ce village jamais cité, bien qu’il soit aisément reconnaissable. Les personnages sont les héros virtuels et imaginaires de ce roman. Si l’un d’entre eux existait, l’auteur s’en excuse, mais ce serait un pur hasard. »

Contreparties

6,00

- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs

12,00

- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
1 contributeurs

25,00

- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs

29,00

- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
1 contributeurs

50,00

- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs

89,00

- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l'auteur
0 contributeurs
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion.
    C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.
    Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.

Scroll to top