• No products in the cart.
Voir le panier
Subtotal: 0,00
Recherche

L’Homme est un animal malade

Assassiner un être humain sera ma résurrection. Il mourra pour que je puisse renaître. Pas à pas, je décompose mon entreprise, mon dessein. Je vous emmène dans mon voyage vers la mort.

Je m’appelle Clément Beaumond et je suis un étudiant en droit de 23 ans se destinant à la profession d’avocat pénaliste. J’ai pu développer grâce à mon cursus universitaire cette soif de connaissance sur le monde de criminalité qui m’a toujours attiré.

Ce monde, bien que dur, cruel parfois, est viscéralement lié à l’être humain. Étant un lecteur de thrillers en tous genres, j’ai voulu apporter ma pierre à l’édifice, en changeant d’approche, en abordant le genre d’une manière différente. Le meurtrier qui nous fait tant souffrir, attise notre haine, déchaîne les passions, est un Homme. Il est question de « l’Homme » dans cet ouvrage.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

1 071,00
de préventes sur 990,00
0
jours restants
51
contributeurs
108.18%
Projet réussi ! Un grand merci à tous les contributeurs !

Description

Ce roman est le fruit d’observations, d’anecdotes, de rencontres, de discussions et de plaisanteries douteuses. J’ai voulu retranscrire dans ce roman, la vie d’un homme «lambda» qui se perd volontairement dans l’inhumanité. L’histoire se déroule en Provence, dans ma belle région que Marcel Pagnol a magnifiquement décrite dans ses ouvrages.

Ce récit s’adresse à tous ceux qui aiment les histoires de crimes et ses modalités d’exécution. Rédigé à la première personne, vous serez le plus proche témoin. Ici, nous accompagnons l’auteur du crime dans sa tâche et non les enquêteurs. C’est l’histoire d’un être humain avant tout, de sa vie, de ses envies, de ses bons côtés comme de ses mauvais.

Le postulat de base était : « Que ferais-tu si tu devais tuer quelqu’un ? ». Ce fantasme morbide nous a tous un jour traversé l’esprit – ne niez pas. Comment s’y prendre pour assassiner quelqu’un ? Comment cacher le cadavre ? Comment ne pas se faire attraper ? Alors, laissez-vous guider par ses réflexions et suivez-le dans son voyage vers la mort.

Extrait : 

Mais alors, qui tuer ? Un membre de ma famille ? Personne ne m’avait fait de mal et ne méritait de mourir. L’inconnu qui croiserait ma route et à qui je prendrais la vie ne m’avait rien fait non plus. Il n’avait pas plus de raison de mourir qu’un membre de ma famille. Mais c’est un sentiment humain. Lorsqu’on apprend le décès d’une personne étrangère, que ce soit la connaissance de quelqu’un ou même parfois d’un parent éloigné de notre propre entourage, on n’en a rien à foutre.

Alors cet illustre inconnu pouvait bien mourir, peu importait son identité.

Le plus difficile était de passer à l’acte et d’ôter la vie d’un être humain. Mon esprit n’avait pas encore réalisé ce que je devais accomplir. Ce quelqu’un serait doté d’une conscience, de tout ce qu’elle représentait, son passé, son présent et ce qu’elle aurait pu devenir si elle n’avait pas croisé mon chemin. Cette personne pouvait changer le cours de l’Histoire, mais il y avait très peu de chance que je tombe sur une personnalité décisive.

Des gens meurent tous les jours et ils auraient peut-être pu changer le monde. Celle qui croiserait mon chemin n’aurait en tout cas plus d’avenir après m’avoir rencontré. Il fallait que je sélectionne un individu qui ne me créerait que très peu d’ennui et qui n’attirerait pas l’attention si elle venait à disparaître.

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion.

    C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.
    Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.

Scroll to top