Mon siècle aura été trop court 

de Jean-François Robinet

Un mois d’août sur l’île d’Yeu, je me remémore mes notes afin de me souvenir de ce qui a façonné le fil de ma vie, pour un jour le transmettre. « Notre propre vie n’est utile que si elle sert aux autres ». C’est la raison première de ce livre.

Je vous propose de participer à la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine avec les Éditions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus il sera promu et diffusé. En retour, vous y graverez votre empreinte et y serez mentionnés en page de remerciements (selon accord). Vous recevrez ainsi le livre en avant-première, frais de port inclus !

6,00 de préventes
1 Contributeur
Préventes :
0.61%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Creator
1 Projet(s)

Voilà mon histoire à cœur ouvert. Ma vie de passionné, jalonnée d’épreuves personnelles dont je parle peu ici, et professionnelles : la presse, la radio et la télévision, dix ans de présentation des JT de 13h et 20h et bon nombre de reportages, incluant les guerres fratricides en Afrique, ainsi que des explorations fréquentes dans le monde rural et agricole qui aurait pu être le mien.

En passant par « Mai 1968 » avec les occupations des facultés et des usines, la difficulté de traiter l’information et la grève de l’ORTF ! Mais aussi une période d’engagement politique (maire, élu régional) et la vie culturelle avec la création du « Festival International Django Reinhardt » à Samois-sur-Seine, là où repose le génie. En tant que Président du Tourisme de Seine-et-Marne, j’ai également eu de nombreux échanges avec la Chine, que je poursuis encore aujourd’hui.

Comme chacun, j’ai une passion. La mienne est le cheval, de l’élevage à la compétition. Si j’ai écrit tout cela, c’est d’abord pour moi, certes, mais aussi pour montrer combien une vie peut être riche tout au long de son cours.

Extrait de  Mon siècle aura été trop court  de Jean-François Robinet

«Que vient donc faire Mitterrand au Sud de la Seine-et-Marne ? Tout simplement une simple promenade, suggérée par Mademoiselle Dalle qui veut lui montrer ses chevaux… Ils sont en pension à Bois-le-Roi, à 5 km de Samois, au Haras des Grands Champs, chez Marcel Rozier, champion olympique, ancien capitaine de l’équipe de France de concours hippique. Une tocade du chef de l’État qui, localement, entraînera de nombreux commentaires et déchaînera les rumeurs les plus folles. Je fais, comme je l’avais déjà imaginé, le rapprochement entre le fait que Guyonne Dalle ait son cheval au haras des Grands Champs, mais je pense aussi à une autre cavalière qui venait parfois chez Marcel Rozier ! Il s’agit de la fille naturelle de François Mitterrand, Mazarine, à qui son père avait confié un fameux cheval de sang pur, donc nerveux. Difficile à monter, elle venait de temps à autre pour recevoir les conseils de Marcel Rozier. Certains le savaient, mais personne n’en parlait. C’était une autre époque !
Plus tard, je trouvais tout de même bizarre que cette visite coïncide avec l’ouverture d’une enquête concernant deux autres cavalières qui fréquentaient ce haras : Dary Boutboul et sa mère.
Dary Boutboul, la première femme jockey à avoir gagné un tiercé, montait aussi en obstacle chez le cavalier olympique et habitait Bois-le-Roi avec sa mère. Toutes deux avaient été citées dans l’enquête sur le meurtre du mari de Dary, l’avocat Jacques Perrot, ami de Laurent Fabius. Je me dis alors qu’il était très probable que « l’affaire Boutboul » soit pour quelque chose dans ce déplacement insolite.»

Contreparties

12,00
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
24,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
34,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
59,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
94,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format numérique
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l'auteur
0 contributeurs
  • Les étapes de la création

    L'objectif de cette campagne est d'atteindre 990 € de préventes, qui participeront à la diffusion et à la promotion du livre lors de son édition officielle. Auteur(rice), lecteur(rice) et amoureux(se) des mots, votre collaboration est valorisée pour faire de ce projet tant attendu, une belle réussite, grâce à l'équipe professionnelle des Editions Maïa. En précommandant, vous gravez votre empreinte dans cette œuvre originale et y inscrivez votre nom*. Vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne de prévente.

    *selon votre accord