Rue des Bonnes Femmes

Pour écrire un roman, j’aime m’imprégner de lieux insolites représentant l’identité locale. Je mets l’accent sur les lieux unissant les hommes et le patrimoine local. Ce roman s’adresse à tous les lecteurs qui aiment entrer dans une histoire à suspense. Une vraie intrigue au coeur d’une ville moyenne de province.

Je vous propose de participer à la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine avec les Éditions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus il sera promu et diffusé. En retour, vous y graverez votre empreinte et y serez mentionnés en page de remerciements (selon accord). Vous recevrez ainsi le livre en avant-première, frais de port inclus !

Retrouvez Jean-Marie Roussel sur Facebook !

16,00 de préventes
2 Contributeurs
Préventes :
1.62%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Creator
1 Projet(s)

12 octobre 2017. L’épouse d’un patron pêcheur est retrouvée morte chez elle, dans un quartier populaire près du port de Dieppe. L’enquête piétine durant de longs mois. Les investigations vont finir par révéler une facette des relations qu’entretenait la victime. Intrigue au cœur de la cité portuaire normande.

Extrait de  Rue des Bonnes Femmes  par Jean-Marie Roussel

« Vendredi 27 octobre 2017. 10 heures.

Une épaisse brume enveloppe les quais du port. Une foule d’anonymes attend l’ouverture de la porte de l’église Notre-Dame des Grèves au Pollet. Le quartier est déjà saturé avant le début de l’office religieux. Le stationnement le long du quai de Somme n’est plus possible; les rues sont très étroites à ces endroits. C’est le père Dubreuil qui préside la célébration Il avait béni la mise à l’eau du chalutier de Laurent Décroisilles il y a cinq ans. Des liens unissent cette famille à ce prêtre. L’église du Pollet est bien trop petite pour accueillir cette foule dense massée sur la petite esplanade et le quai. Des personnes piétinent jusqu’à l’enceinte de l’ancienne prison de la ville près de la rue des Capucins. Les familles Lefort et Décroisilles sont rassemblées à l’arrivée du corps. Marins, patrons pêcheurs, mareyeurs, ouvriers des chantiers navals, professionnels du nautisme, marchands de poissons, agents de la criée, restaurateurs, commerçants, employés du port, de nombreux habitants du Bout-du-Quai et du Pollet sont venus ce matin pour rendre un dernier hommage à cette femme de patron pêcheur lâchement assassinée chez elle. Le jour de ses obsèques, on ne connaît ni l’auteur ni le mobile de ce meurtre. Face à cette inquiétude générale et aux doutes légitimes, le prêtre célébrant évoque cette question devant l’assemblée. Sophie incarnait l’image d’une mère de famille épanouie aux côtés de son mari et ses enfants. Elle était une figure du monde maritime local. Le milieu de la pêche est en deuil depuis dix jours, énonce le prêtre. Ce monde laborieux qui perpétue l’identité maritime de la ville veut savoir ce qui s’est passé ce matin du 11 octobre, ajoute dignement le célébrant. »

 

Contreparties

12,00
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format numérique
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l’auteur
0 contributeurs
  • Les étapes de la création

    L'objectif de cette campagne est d'atteindre 990 € de préventes, qui participeront à la diffusion et à la promotion du livre lors de son édition officielle. Auteur(rice), lecteur(rice) et amoureux(se) des mots, votre collaboration est valorisée pour faire de ce projet tant attendu, une belle réussite, grâce à l'équipe professionnelle des Editions Maïa. En précommandant, vous gravez votre empreinte dans cette œuvre originale et y inscrivez votre nom*. Vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne de prévente.

    *selon votre accord