Sable rouge

Patrick JORAND, j’ai 63 ans ; d’origine ardennaise, je suis marié, vis à Sète… et ailleurs ! Dans le milieu ferroviaire depuis 1978 j’ai, en particulier, travaillé à la construction de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux puis fus responsable de sécurité ferroviaire au Sénégal.
Je suis un passionné de musique et d’écriture et ai publié un roman policier en 2013 : Le thon hausse le ton.
Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

242,00
financé sur 990,00
12
contributeurs
24.44%
collecté
Minimum amount is € Maximum amount is €

Description

Écrit en partie pendant mes séjours au Sénégal, Sable rouge s’inspire d’un fait réel : celui de la construction de la ligne du Train Express Régional entre Dakar et l’aéroport d’Aibd à laquelle je participe en tant que formateur.
S’ajoute une partie imaginaire : celle d’un groupe de « rebelles » qui a pour objectif de faire sauter la ligne le jour de son inauguration par le Président de la République.

Lors de l’atterrissage du Vol 719 d’Air France de Roissy à Aibd le 17 mars 2018 à 20 h 25, jour de la Saint Patrick, j’ai su qu’un livre sortirait de cette aventure. Pourquoi ? Est-ce la touffeur du climat ? L’idée vint-elle pendant le trajet jusqu’à l’Hôtel « Africa Queen », ou dans ma première vision du Sénégal ? La dangereuse nationale n° 1 qui relie Dakar à Bamako et son flot incessant de camions rafistolés ont certainement participé à développer mon imaginaire.
La construction d’une ligne ferroviaire est toujours un projet passionnant. Mon inexpérience de travaux en Afrique stimulait ma soif de découverte.
Pour moi, l’écriture représente un moyen d’expulser certaines appréhensions. Quarante-huit heures après mon arrivée, Sable rouge est venu naturellement. Les premières traverses, aucune barre de rail n’était posée que je savais déjà qu’un groupe, que je qualifie de « rebelles », tenterait de faire sauter la ligne. Cet acte ne pouvait avoir lieu que le jour de l’inauguration. Mais, cette histoire ferroviaire reste en trame de fond, une autre prend le relais, celle de la passion de femmes et d’hommes.
Écrite dans un unique chapitre, pour en accélérer le temps, chaque scène est séparée par des chansons d’artistes sénégalais.

« Le Sénégalais brandit son arme. La pointe du canon se dirigea vers le Français, qui déjà avait anticipé l’attaque. Saisissant une bouteille vide de bière, la cannette à l’effigie d’une gazelle se fracassa sur le crâne rasé du pêcheur. Groggy, étourdi, l’homme vacilla un instant, en laissant tomber son arme. La chance voulut qu’elle glissât aux pieds de Melchior, qui s’en empara.
Reprenant ses esprits, un corps à corps s’engagea. Chacun à son tour, les deux combattants se plaquaient aux murs de la cabine, coups de poing au visage, uppercuts au foie se succédaient. À l’arrière du bateau, le mousse n’osait intervenir. Soudain, au plus fort de la bagarre, un coup de feu éclata. Une odeur de poudre âcre envahit l’espace de navigation. Souffle coupé, les yeux injectés de sang, Melchior tomba à genoux. Sous lui, le corps du Sénégalais commençait à se vider de son sang. Une dernière ruade, stoppée par un coup de crosse, logé sur la tempe, mit fin au combat. L’adversaire était neutralisé.
L’odeur de poudre se mêlait à celle plus forte du poisson. Difficilement, l’espion français reprit la position verticale.
Ne sachant d’où arrivait le coup, une masse de plomb s’abattit sur sa nuque ; et, dans un dernier moment de lucidité, Melchior pensa que sa dernière heure arrivait. »

***

Tourista

Notre hospitalité est une fierté nationale
Le slameur traditionnel déclame l’hospitalité sénégalaise
Le chanteur fait les éloges de l’hospitalité sénégalaise
L’écrivain vante l’hospitalité sénégalaise
Du moment qu’on en a fait une fierté nationale
Nous devons l’extérioriser à travers nos faits et gestes…

Contreparties

6,00

- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans mon livre
0 contributeurs

12,00

- Mon livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans mon livre
0 contributeurs

19,00

- Un exemplaire papier dédicacé de mon livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans mon livre
11 contributeurs

29,00

- Un exemplaire papier dédicacé de mon livre en avant-première
- Mon livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans mon livre
1 contributeurs

45,00

- Un exemplaire papier dédicacé de mon livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir dédicacé au nom de la personne de votre choix
- Mon livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans mon livre
0 contributeurs

75,00

- Un exemplaire numéroté en tirage spécial de mon livre en avant-première dédicacé par moi-même
- Mon livre en format ebook
- Deux exemplaires à offrir dédicacés aux noms des personnes de votre choix
- Votre nom de contributeur dans mon livre
- Un remerciement spécial au contributeur en quatrième de couverture
- Une rencontre avec moi
0 contributeurs
  • Le budget souhaité

    Mon budget idéal serait de 990 €. La publication nécessite de participer à la correction, la mise en page, l’impression et la commercialisation afin que ce travail de création soit le mieux valorisé possible.

    Les participations seront réparties de cette manière :

    – 20 % pour la correction, la mise en page et la création de la couverture ;

    – 55 % pour l’impression.

    – 25 % pour la promotion.

    C’est pourquoi aujourd’hui je fais appel à vous, auteurs, lecteurs, passionnés de lecture !

    Votre soutien me sera précieux et c’est pourquoi je vous propose différentes contreparties en échange de votre aimable soutien.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

Scroll to top