Alexandre

Amoureux des histoires et des scénarios bien construits, de l’humour sous toutes ses formes, des anecdotes et actualités de tout type depuis toujours, j’ai décidé de me lancer dans l’écriture le jour où j’ai senti s’articuler dans mes méninges, une histoire suffisamment complète et entrainante pour qu’elle mérite de se poser sur un papier.

Par ailleurs et parce qu’il est important de donner du sens à toute action, la parution de ce roman s’inscrit dans une action d’économie circulaire. Partenaire, la maison des éditions Maïa est enregistrée sous le statut d’association loi 1901 et travaille avec un imprimeur basé en France. Elle favorise ainsi par choix l’emploi local et vise une faible empreinte écologique. Pour compléter, l’ensemble des droits d’auteurs issus des ventes seront réinvestis :
– La majeure partie sera reversée à la fondation Abbé Pierre.
– La seconde partie sera investie dans la reforestation des forêts françaises pour compenser les émissions carbones liées à la fabrication et la diffusion du livre.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre et vous recevrez le livre en avant-première !

 

1 244,00
de préventes sur 990,00
0
jours restants
42
contributeurs
125.66%
Projet réussi ! Un grand merci à tous les contributeurs !

Description

Extrait 1-12

 

Remède mélancolieEn cette période où l’évasion fait du bien, ce roman cherche à provoquer, à dynamiser le petit déjeuner, à amuser le coucher…

L’histoire d’Alexandre, personnage peu commun, héros d’un genre nouveau, vous guide et vous emmène au rythme d’une vie extraordinaire bien remplie.
Alexandre est en effet différent. Il le sait depuis le premier jour. Il le savait même avant le premier jour. Doté de traits de personnalité et d’attributs hors normes, il s’appuie sur ses forces et les faiblesses des autres pour parvenir à ses fins. Au gré des rencontres, des situations, il progresse, il s’épanouit, petit à petit.

Sa différence l’entraîne à mener une existence en dehors des codes établis, bien loin des standards. Et il aime cela. Les autres beaucoup moins.
Dans ce roman où chaque page en appelle une autre, serez-vous assez vaillant pour le suivre ? Et vers quelle chute ?

 

ExtraitAlexandre - la foule

«
– Ce n’est pas sérieux madame. Monsieur, raisonnez votre femme s’il vous plaît.

– NON ! pas de césarienne.

La discussion était inutile et mon père le savait. Elle ne céderait pas, encore moins dans son état et sous l’effet des hormones concentrées.

Conscient de la difficulté et du risque encouru lors d’un accouchement par le siège, je savais qu’il me fallait en garder sous la semelle et que je ne pourrais pousser ma mère trop à bout. Les risques étaient trop importants.

J’attrapais alors le cordon, fis une pirouette et bim. Mon sublime postérieur était désormais en tête d’affiche, ou plutôt en tête de train. Stupeur du médecin, des infirmières, des sages-femmes. Le désespoir regagnait ma mère une fois encore. Une implosion psychique affecta mon père qui tomba à la renverse, pris de convulsion.

8 heures plus tard, éreinté, sur le point d’éclore et dans une improvisation de dernière minute, je décidais d’appuyer sur un concept psychologique ayant fait ses preuves : l’ascenseur émotionnel. Je me laissais enfin glisser.

Je pris une dernière fois ma respiration, me présentais dans l’aboutissement théâtral de la position handicap. Au moment où le médecin me fit apparaître dans le champ de vision des deux paumés sous ma forme tétraplégique, je gainais tout ce qu’il était possible de gainer pour finalement me présenter sous la forme d’un X le plus parfait possible. J’accompagnais le tout d’un cri de roi de la jungle, de lion indomptable déchaîné. J’étais prêt à mordre dans la vie.

Ma mère tomba dans les pommes. Mon père dans ses paumes. Leur soulagement était tel après dix ans de souffrance et d’inquiétude.

Et j’étais beau. J’étais en bonne santé. Je respirais la vie. Avec ce dénouement, j’avais acquis leur soutien inconditionnel. Par toutes ces épreuves, je les avais rendus miens. Pas miens comme n’importe quels parents le sont avec leurs enfants. MIENS. Je détenais le pouvoir. C’était bon, c’était grand, c’était jouissif. »

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion.
    C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.
    Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.

Scroll to top