Amour, violence et médicament

Après des formations dans les arts, à savoir principalement la peinture, la réalisation audiovisuelle puis l’écriture scénaristique, je publie “Les bêtes humaines”, un recueil de nouvelles. En parallèle je m’exerce à écrire des poèmes depuis plus de dix ans. Pourquoi ? Parce que les combinaisons de mots, de phrases peuvent être tellement nombreuses que ça me fait sentir unique et libre lorsque j’écris.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

990,00 de préventes
12 Contributeurs
Préventes :
100.00%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
1 Projet(s)
Extrait validé 1-9

 

Avec un goût amer, “Amour, violence et médicament” parle de la violence que j’ai connue étant gosse chez mes parents, il parle aussi de mes allers-retours en hôpital psychiatrique et de la maladie qui m’y a amené, du traitement médical que je dois prendre. Mais il parle aussi des gens que j’aime.
Il parle aussi des moments durant lesquels j’ai croisé les histoires de ceux qui n’ont que peu ou pas d’histoires. Autrement dit de ceux qui n’ont que peu ou pas d’identité, vivant dans un monde parallèle. J’ai aussi écrit ce recueil pour leur donner une existence.

Extrait

 

Je ne peux pas faire de don du sang car le mien est contaminé, appauvri en normalité
Je fais cent pas mais en réalité je n’en fait pas un seul
Voilà une leçon de mon agitation, j’tourne en rond telle une cage dans un lion
Rien à apprendre sur Excel, tout à comprendre sous Ixel

Je n’ai pas à me plaindre d’une vie dure
Pourtant si tout à coup elle devenait marrante elle deviendrait déboussolante
Aujourd’hui je suis peu recommandable
Pourtant je n’étais pas de ceux qui avaient des scalpels dans leurs cartables

J’aimerais bien farder mon visage marqué style Commedia dell’arte
Je viens de chez les imbéciles et les congénitaux qui dévorent le porno sans battre des cils
C’est vrai qu’on se tait quand entre le cerveau et le cœur c’est débranché
Vous êtes démasqués, vous méritez des coups rageurs parce que vous n’êtes pas courageux

En clinique il y a les dépassements d’honoraires
Le psy s’envoie en l’air
Il taxe soixante-dix balles le quart d’heure pour ceux qui n’ont plus d’air
Avoir un état critique c’est cher

Le coup de poing de la famille m’a ankylosé
Dans la vie on rend ce qu’on nous a donné

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.