Bad Skin – Épisode 1

de Evan Enpi

Auteur queer, je m’efforce de refléter dans mes textes les réalités complexes et variées de notre société, en y alliant émotions puissantes et thèmes atypiques. Mon ambition est que chaque lecteur.ice puisse se plonger dans la vie de mes héros, s’attacher à eux, voire s’identifier à eux malgré leurs différences, et saisir qu’ils sont avant tout humains, à l’image de chaque individu.

Je vous propose de participer à la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine avec les Éditions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus il sera promu et diffusé. En retour, vous y graverez votre empreinte et y serez mentionnés en page de remerciements (selon accord). Vous recevrez ainsi le livre en avant-première, frais de port inclus !

155,00 de préventes
5 Contributeurs
Préventes :
15.66%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Creator
Par Evan Enpi
1 Projet(s)

À travers une narration immersive et sans filtre, Bad Skin  offre à un public averti une perspective brute sur l’homosexualité non assumée à l’âge de dix-sept ans. Le récit aborde les difficultés éprouvées lorsqu’on ressent de l’attirance pour un autre homme dans un environnement familial et amical intolérant. Cependant, il montre aussi comment une amitié et une complicité fortes peuvent naître malgré la différence d’âge, les liens professionnels ou familiaux. Bad Skin  raconte l’histoire d’une amitié naissante entre deux hommes à des étapes charnières de leur vie, où des sentiments interdits viennent se mêler.

Participer à la création de cet ouvrage, c’est croire en un amour atypique et vrai, celui qui naît quand l’espoir semble s’éteindre, celui pour lequel on a envie d’affronter le monde entier pour lui donner une chance, même infime, de subsister. Soutenir Bad Skin,  c’est s’engager pour que les minorités et les personnes LGBTQIA+ aient une place dans la littérature contemporaine, où, aujourd’hui, leur voix et leur visibilité comptent plus que jamais.

Extrait de  Bad Skin – Épisode 1  de Evan Enpi

« — Jordan ?
Je me figeai au milieu du hall.
— Jordan… Gabs ? C’est ça ?
Arraché brusquement à mes songes, je me retournai face à la porte vitrée de la vie scolaire. En même temps que je dévisageai silencieusement l’homme qui se tenait devant moi, des flashs de mon adolescence envahirent mon esprit. Cette voix. Cette chemise bleue en jean. Ce pantalon beige. Ces sneakers blanches. Ces cheveux châtains ondulés, ces yeux verts, ce demi-sourire en coin qui fait apparaître une fossette au bas de sa joue gauche… Oui, c’était bien lui. Adrien Pierce. Le père de mon meilleur ami.
— Monsieur Pierce ? Mais que faites-vous ici ?
Il écarta discrètement ses bras comme pour signaler l’espace autour de nous. Les classes. Le couloir. Les élèves. Le lycée.
— Je suis professeur ici.
La stupéfaction nous laissa sans mots. Nous nous dévisageâmes un moment, ébahis, presque dans l’admiration. Sans trop savoir comment réagir. Qu’est-ce que je dois faire ? Lui taper la bise ? Lui serrer la main ? L’ignorer ? Ça faisait sept ans. Sept ans que nous ne nous étions pas croisés. Et le voir ici, dans ce bahut paumé, était irréaliste. Une barrière invisible nous maintenait à deux mètres de distance l’un de l’autre, comme si le temps avait laissé place aux conventions sociales entre deux parfaits inconnus. La surprise s’étant dissipée dans son regard, il se rapprocha doucement et me sourit avec curiosité. Il était un peu plus petit que moi. Mais ce n’était pas difficile, avec mes 1m80.
— Et toi ? Vous avez déménagé avec tes parents ? Je ne t’avais jamais vu ici auparavant.
« Auparavant ». Avant ces putains de vacances de Noël… Je fuis son regard lorsque de pénibles images me revinrent en tête. Il perçut mon malaise, car il encaissa un léger froncement de sourcils.
— Oui. Quelque chose comme ça, dis-je en restant évasif.
Et dire que mes vieux m’ont envoyé ici pour s’assurer que je sois au milieu d’inconnus… Raté ! Ses yeux en amande se plissèrent et firent ressortir de petites rides qui s’étendirent de ses cils jusqu’à ses pommettes, lorsqu’il sourit à nouveau. Ses joues rasées de près s’étaient creusées. Sa fossette s’esquissa aux bords de ses lèvres. Je le fixais. Comme si le temps s’était arrêté. »

Contreparties

12,00
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
20,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
30,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
1 contributeurs
49,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
79,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format numérique
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l'auteur
1 contributeurs
  • Les étapes de la création

    L'objectif de cette campagne est d'atteindre 990 € de préventes, qui participeront à la diffusion et à la promotion du livre lors de son édition officielle. Auteur(rice), lecteur(rice) et amoureux(se) des mots, votre collaboration est valorisée pour faire de ce projet tant attendu, une belle réussite, grâce à l'équipe professionnelle des Editions Maïa. En précommandant, vous gravez votre empreinte dans cette œuvre originale et y inscrivez votre nom*. Vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne de prévente.

    *selon votre accord