C’est pour mon bien qu’ils ont dit

À la suite de soucis de santé elle est licenciée à cinquante sept ans, une éviction qu’elle n’accepte pas et qu’elle vit très mal.
Afin de ne pas sombrer dans la dépression, elle soigne ses maux avec des mots.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

1 001,00 de préventes
38 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
101.11%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
1 Projet(s)

Extrait validé 1-15

 

Albert veuf depuis quelques années déjà a réorganisé sa vie d’homme seul.
Un jour, ses enfants décident qu’il doit vendre sa maison et intégrer une maison de retraite.
Tristesse, incompréhension, colère, révolte, jusqu’à même user de manigances pour ne pas y aller.
Pourtant, rien n’y fait, il se retrouve résident dans un établissement contre son gré.
Un long périple d’adaptation.
Un long deuil de sa vie d’avant.
Et surtout, il comprendra pourquoi tout ça.

Extrait

Chez le notaire, il avait bien tenté de dire que là n’était pas sa décision, mais Jean d’un regard appuyé et suffisamment significatif, lui avait fait comprendre, qu’il devait signer le compromis de vente et qu’il n’y avait pas à tergiverser.
Les choses s’étaient très vite décidées et là, il ne lui reste plus que quelques jours, pour s’imprégner de tout ce qui appartient au passé.
Plus que quelques jours, pour se remémorer certains épisodes de vie dans cette maison chère à son cœur.
Alors qu’il monte à l’ étage, il se surprend à penser que s’il tombait dans l’escalier, ce serait peut-être là, pour lui, une porte de sortie.
Il serait presque heureux de rejoindre là-haut, sa petite femme Julia.
Quel bonheur déjà de la retrouver, mais en plus de cela, il n’ aurait pas à subir tout ça.
Arrivés à l’étage, un cadre sur un guéridon attire son attention, tient, il a changé de place ne peut-il s’empêcher de penser.
Il regarde celui ci et il sent ses yeux se mouiller, qu’ils étaient beaux tout de même, se dit-il en regardant ce couple de jeunes mariés.
Cette photo le fait se retourner sur le passé vieux de cinquante ans, le jour où sa jolie Julia et lui se mariaient.
Ce jour, où ils avaient tous les deux, la vie devant eux.
À l’aube de leurs vingt ans, tous les projets leur étaient permis, loin de lui l’idée ce jour-là, qu’un jour, ses enfants puissent quasiment le mettre hors de chez lui.
Les larmes coulent sur ses joues flétries, le vieil homme se sent las, il voudrait croire que tout ceci est irréel, seulement un vilain cauchemar.
Il s’obstine à penser, qu’il va se réveiller, que ses enfants vont venir lui dire que rien de tout ceci n’est vrai, que ce n’est qu’une vilaine blague.
Il veut croire, qu’il finira sa vie dans sa maison et dans son lit, que cela ne peut en être autrement.

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.