L’avenir est une chance 

Bref récit d’une anticipation positive
par Yves Robert

« L’avenir est une chance. Le passé en est la clé », disait Victor Hugo.
Aujourd’hui, certains défis peuvent paraitre insurmontables, pour beaucoup d’entre nous. Cela veut dire qu’il est grand temps pour nous d’explorer de nouveaux horizons ! Comme l’humanité a toujours su le faire, avant nous…

Je vous propose de participer à la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine avec les Éditions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus il sera promu et diffusé. En retour, vous y graverez votre empreinte et y serez mentionnés en page de remerciements (selon accord). Vous recevrez ainsi le livre en avant-première, frais de port inclus !

25,00 de préventes
2 Contributeurs
Préventes :
2.53%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Creator
1 Projet(s)

Si vous êtes de celles et ceux qui souhaitent participer à l’avènement du meilleur avenir possible, je vous propose de ne plus attendre. L’espoir… Le déclic, les principaux personnages de mon récit l’ont eu alors qu’ils ne comptaient plus vraiment dessus. Opter pour l’anticipation positive est une clé de la réussite. Imaginer ce que l’on souhaite voir advenir… S’en préoccuper vraiment.

J’ai écrit  L’avenir est une chance  à destination de la très grande majorité des personnes en qui j’ai espoir. Pour que cet espoir les atteigne, et les portent chaque jour… Comme moi il me porte. La lecture de ce livre peut être le premier pas – celui qui compte le plus, dit-on – dans la conquête d’un avenir désirable !

Extraits de  L’avenir est une chance  de Yves Robert

« Je m’apprêtais à me débarrasser du contenu du travail laborieusement accompli, dans la recomposition des récits de mon patient, quand je me suis mis à en parler à mon amie, écrivaine. Elle a tenu à ce que je lui confie le volumineux dossier, pour le sauver de la destruction. J’étais totalement persuadé qu’elle n’avait absolument pas la possibilité d’y consacrer du temps et qu’elle ne faisait cela que pour soulager mon amertume. Je lui savais gré de m’avoir écouté et encouragé, peut-être mieux que ne l’aurait fait un psychologue de profession.
A partir d’un monceau d’extraits de scènes parfois très énigmatiques, j’avais réussi, non sans hargne et passion, à recomposer un puzzle de plus de mille pièces, qui constitue la première partie de cet ouvrage. « C’est une véritable œuvre littéraire » me confia cette amie, quelques mois plus tard, alors que j’avais perdu totalement de vue notre échange précédent. Comment le récit d’une personne atteinte de troubles de déréalisation avait pu conduire à une histoire aussi passionnante ? Selon ses propos, j’étais non seulement un thérapeute pugnace, mais également un écrivain qui s’ignorait…
Elle insista sur le fait que je devrais publier ses écrits sur le cas de mon patient et ces imbrications avec notre monde en total chamboulement. Tout cela lui paraissait d’une actualité explosive !

******

Avec le recul, je dois admettre qu’il m’a fallu énormément de temps, pour retrouver cet état d’être, pourtant, simple et fondamental : l’amour du vivant. Accéder à une nouvelle forme de vivre ensemble, tous ensemble, en incluant vraiment tous les êtres vivants… Cela ne paraissait pas du tout évident, il y a seulement quelques années. Et pourtant… Il s’est avéré possible et sain de s’allier aux forces de la nature dont la compréhension dépasse les capacités de notre cerveau rationalisant tout.
Nous avons aussi réalisé qu’établir des relations profondes, d’âmes à âmes, ne révélait pas de fadaises pour enfants ; mais permettait, bel et bien, d’accéder au stade adulte de l’humanité. Une des principales leçons de cet apprentissage, c’est que nous avons tout à apprendre, en permanence… Ce je (j’ai fait ceci ; j’ai décidé cela ; etc.) qui est une belle illusion, qui nous maintenait dans une prison d’orgueil et d’imbécilité. Je ne fais rien tout seul… Je n’existe même pas s’il n’y a pas les autres pour en être témoin !
Le vivant met en jeu des énergies qui nous dépassent largement, mais qui requièrent néanmoins notre participation pleine et entière pour se manifester. Notre civilisation s’était fermée à tout un pan de vérités. On s’est, ainsi, retrouvé collectivement face à des enjeux colossaux…

Précédente publication

Contreparties

12,00
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
1 contributeurs
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format numérique
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l'auteur
0 contributeurs
  • Les étapes de la création

    L'objectif de cette campagne est d'atteindre 990 € de préventes, qui participeront à la diffusion et à la promotion du livre lors de son édition officielle. Auteur(rice), lecteur(rice) et amoureux(se) des mots, votre collaboration est valorisée pour faire de ce projet tant attendu, une belle réussite, grâce à l'équipe professionnelle des Editions Maïa. En précommandant, vous gravez votre empreinte dans cette œuvre originale et y inscrivez votre nom*. Vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne de prévente.

    *selon votre accord