• No products in the cart.
Voir le panier
Subtotal: 0,00
Recherche

« Dans la peau de Léna Ö » suivi de « L’homme de papier »

Je m’appelle Bénédicte Paolantonacci. Écrire est le pivot de mon étrange parcours : je suis art-thérapeute et clowne professionnelle. Les doutes nous apprennent bien plus que les affirmations, pourquoi ?
Parce que lorsque nous affirmons une chose, la plupart du temps nous en racontons de fait une ou plusieurs autres à travers les lignes de notre discours !

Alors j’écris des contes sur ce mystérieux être humain qui cherche sa liberté entre sa vérité intérieure et les réalités de la vie… Partager avec vous l’amour en général et l’humour en particulier est ma plus grande ambition, c’est pourquoi je remercie chacun de vous par avance.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance de cet ouvrage en devenant partenaire de sa création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

1 157,00
de préventes sur 990,00
0
jours restants
38
contributeurs
116.87%
Projet réussi ! Un grand merci à tous les contributeurs !

Description

Création en collage et papier de l’auteure.

Dans la peau de Léna Ö est un petit objet que j’ai ciselé avec beaucoup de plaisir, entre suspens psychologique et polar jubilatoire. Penchons-nous sur la question suivante : Vous ne supportez plus votre existence et vous voudriez disparaître totalement ?

Trouvez-donc quelqu’un qui assure votre identité légale et découvrez une nouvelle vie en évacuant votre ancien moi, devenez une Léna Ö décomplexée, réalisez-vous !
Mais attention, choisissez bien votre double, au risque d’avoir des surprises inquiétantes…

Extrait : 

Ensuite, ce qui ne se serait jamais produit dans ma vie antérieure honnête et laborieuse, vient enfin se réaliser avec une facilité déconcertante dans cette nouvelle vie d’escroc. Une première cliente vient me trouver timidement, puis sa bonne copine, la voisine de la bonne copine, sa soeur, la fleuriste du coin, sa belle-mère…

Au terme du premier mois de publicité mensongère, ces dames m’appellent, me sollicitent, me demandent de l’aide, me paient grassement et pour finir me remercient infiniment avec des larmes, leurs yeux emplis de mercis plantés dans l’insondable friponnerie des miens…

Ca laisse à réfléchir, n’est-ce pas ?

Création en collage et papier de l’auteure. La femme au chapeau est issu de la peinture « Femme au chapeau vert » de Pablo Picasso.

L’homme de papier est une réflexion latérale sur notre identité, le temps et l’écriture. Ou inversement.

Résumé entre les lignes : Il est beau comme Apollon. Sa mère se nomme Léto. Dommage, son mythe est issu d’un mauvais roman à deux balles qui se termine page 79, grâce ou à cause d’une vieille peau romantique…
Est-il le seul apatride, peut-il rentrer chez lui, procréer, vivre comme tout le monde ?

Extrait : 

– Martin est réellement baraqué, comme vous Nino, mais il est aussi noiraud que vous êtes blondin, aussi impoli et mal dégrossi que vous êtes raffiné et courtois !
– Ils ne pourront jamais s’entendre, déplora Léto sombrement ; une brute encyclopédique et un Avenger hyper sensible…
– Vraiment ? J’adorais cette dénomination qui redorait mon blason de félon !
– Détrompez-vous Léonore, je vous parie une bouteille de Ruineur qu’ils vont se tomber dans les bras comme les deux doigts de la main dès qu’ils mettront le bras dans l’engrenage !!
– Mélanie, cessez de rire comme une bossue, s’exclama Léto qui riait elle aussi.
– J’ignorais que les bossus riaient plus que le reste du monde, dis-je innocemment…

 

 

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion.


    C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.
    Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.


Scroll to top