Divin secret

Anthony Sanchez, originaire de Nîmes, je suis pédiatre à Bastia. La découverte de la beauté de la Corse m’a incité à prendre le large. À bord d’un voilier, objet de mon inspiration, ma plume m’a conduit vers une aventure littéraire fantastique.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir partenaires de cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

1 499,00 de préventes
43 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
151.4%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
2 Projets | 0 Projets favoris

Description

Ange, grand-père de Livia, assiste, impuissant, à un accident sur la jetée du vieux port de Bastia lors d’une tempête ; dès lors, sa petite-fille perdra l’usage de la parole, de la marche… Les médecins ne comprendront pas son état clinique. Percer le secret de ce mystère poussera le vieil homme pieux à fouiller dans son passé. Inattendu, un secret de famille bien gardé surgira : un secret aux frontières du réel. Peut-être sa foi en sera-t-elle ébranlée.
En plus du thème fantastique, l’originalité de l’œuvre provient de la description précise des lieux bastiais : sans oublier la révélation d’un lien unique unissant un grand-père à sa petite fille, figure indispensable à l’éducation, et l’évocation des secrets de famille qui peuvent autant rapprocher les êtres que les éloigner.

« Les yeux de la petite fille handicapée transperçaient le panorama : la mer, les navires, le ciel bleu… À quoi pouvait-elle bien penser ? Nul ne le savait. Percevait-elle la présence de son grand-père ? Celui-ci se posait la question sans arrêt, à chaque visite.
Quinze minutes de torture psychologique pour cet homme désigné coupable.
Finalement, il se leva en se frottant les mains moites et murmura : “Qu’est-ce que j’aimerais que tu marches !”
Un soupir conclut ses paroles, et ses doigts frottèrent ses yeux émus.
Enfoncée dans le fauteuil roulant, Livia posa sa peluche sur la commode et sourit à son grand-père, qui venait de l’embrasser sur le front. Le visiteur tourna les talons pour prendre congé, mais la main de sa petite-fille le serrait de plus en plus fort : une bête féroce aux crocs acérés refusant de lâcher sa proie.
Soudain, un pied au sol, puis le second. Elle se hissa au bras de son grand-père. Des grimaces se formèrent sur son visage enfantin, des gémissements sortirent de sa bouche. La station debout était atteinte. Hésitante, elle se mit à marcher, pas à pas. Ange n’en croyait pas ses yeux. Certes, l’équilibre précaire ne lui permettait pas de tenir seule. Son bras la soutenait donc, et il chuchota : “Merci, Seigneur, mes prières ont porté ses fruits.”
Effaré, il hurla : “Estelle !?”
Un appel répété devant cette scène imprévue, mais tellement désirable.
“Estelle !?”
Sa mère devait voir cet exploit.
À son grand désespoir, les jambes de sa petite-fille se dérobèrent sous son propre poids au bout de six pas. Elle s’écroula sur le sol. Une complainte parvint aux oreilles du vieillard. Une de celles qui torturent l’âme.
Sur le seuil de la porte, médusée, la mère de Livia resta sans voix ; malheureusement, elle n’avait pas assisté à la scène prodigieuse. Comme un athlète, ses jambes se précipitèrent à la vue de la chair de sa chair étalée de tout son long, gémissante.
“Papa ! Mais qu’est-ce que tu as fait ?
— Rien, elle s’est levée… toute seule.
— Prends-moi pour une buse !
— Si, elle se tenait à mon bras et… elle a marché.”
Elle vociféra :
“Elle ne sait plus marcher !!
— Mais… écoute-moi !”
Un regard noir fusilla le vieil homme.
“Tu comprends ! Elle ne sait plus. Elle est handicapée !! À cause de toi, elle…”
Les yeux pleins de larmes, elle se tut.
Il encaissa, comme il le supportait depuis six mois.
“Je te jure, Estelle. Je n’ai rien fait. J’ai seulement dit : ‘j’aimerais que tu marches.’ Et elle a… Le Seigneur m’a entendu.
— Va voir un psy !!…” »

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possibles la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.