Et le feu les fera renaître

Passionné de littérature et d’escrime médiévale, j’ai écrit ce roman pour entraîner le lecteur sur une route de notre Histoire, où il rencontrera de l’émotion, du scintillant comme de l’obscur, mais surtout de quoi se questionner sur ce flash mystérieux et sublime qu’est une vie.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciement et vous recevrez le livre en avant-première !

887,00 de préventes
24 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
89.60%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
1 Projet(s)
Extrait validé 1-15

 

Qui oublie son Histoire est condamné à la revivre ! Ce roman nous plonge à une époque charnière ressemblant à bien des égards à la notre. Il est aussi l’histoire d’une rédemption, car au plus profond de la nuit, on peut encore apercevoir quelques étoiles qui brillent au dessus de notre condition. Suivre celle qui nous correspond est alors le choix décisif façonnant une existence.

L’action se déroule en 1495… une époque en mutation où la recherche du pouvoir politique et spirituel est à son apogée. La puissance hégémonique espagnole s’oppose à sa rivale française au cœur d’une Italie en fin de Renaissance, où dans les faits, le médiéval demeure fortement présent.

L’oligarchie corrompue d’une papauté tenue par Borgia à Rome se confronte au populisme fanatique de Savonarole à Florence. Dans ce cadre sombre d’une course au précipice, deux mercenaires que tout oppose vont s’aventurer sur le fil du rasoir à balancer entre l’amour et la trahison

Extrait

 La campagne militaire lancée en 1494 alluma un incendie de fureur et de cruauté inutile. Charles VIII fit chanceler le pouvoir des Médicis à Florence, chassa Alexandre VI, Borgia de Rome, et prit Naples. L’alliance de la Ligue fut la réponse à son succès trop rapide. En ce jour de mai, les revanchardes armées pontificales opéraient leur jonction avec celles débarquées par l’Aragon, dans le sud et dans le nord se regroupaient les forces de Milan et de Venise. Un étau de fer se préparait à serrer la gorge des français jusqu’à l’agonie.

Philippe de Commynes, alors en mission à Venise, quitta la Sérénissime avec précipitation. Les rapports reçus de ses agents le plongèrent dans un profond désarroi. C’était tout son réseau de l’ombre que les tueurs de la Ligue prenait à partie. Jean de Montfort à Milan avait été retrouvé poignardé dans une ruelle sombre de la ville. A Venise, son fidèle Raymond Valère venait d’être empoisonné et à Rome ses trois ‘correspondants’ avaient disparus. Le réseau de Commynes était arraché comme de la mauvaise herbe. Seule l’antenne de Florence restait active.
Pour combien de temps ?

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.