Grandir

Née à Madagascar dans une famille aux influences culturelles multiples, j’écris des vers depuis mon plus jeune âge. Ma poésie est faite pour être lue, à voix haute, parce qu’elle porte en elle l’héritage de ma nationalité franco-malgache : les figures de styles françaises se mêlent à l’art oratoire malgache (le Kabary).

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

1 029,00 de préventes
53 Contributeurs
Préventes :
103.94%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Extrait validé 1-14

 

Voici mon premier recueil de poèmes dans lequel je rassemble une sélection des textes qui m’ont vu grandir. A l’instar d’un album photo, vous pourrez feuilleter différents moments de vie avec leurs lots de questionnements, de doutes, d’émerveillement, de joie et de tristesse. Page après page, vous verrez se dessiner sur mon front les rides de la “sagesse”, les marques du temps. Des rides et des marques que je vous donne à voir comme un miroir vous reflétant. Vous y reconnaissez-vous ?

C’est mon premier ouvrage, et je vous propose de faire partie du projet ! En contribuant, vous participez à sa création : le succès des précommandes déterminera la diffusion et la promotion de mon livre par les Editions Maïa. En échange, votre nom apparaîtra dans le livre et vous serez les premiers à le recevoir, entre autres contreparties 🙂

Extrait

Chapitre 1 – Inconscience en spleen – Opium

Douce drogue, quand tu nous tiens !
Tu enivres tant, tu enivres si bien…
Quand tu parcours ces veines,
Sans hâte, sans peine,
Jusqu’au cerveau, là haut
Qui ne répond plus de rien.
Ah, comme c’est beau
Quand, douce drogue, tu nous tiens.

Les corps vibrent et frissonnent
Quand ils sont sous ton effet.
On dit que tu es si bonne
Qu’on ne peut pas te quitter.
Jamais, te quitter.

Les cœurs battent et bourdonnent
Quand ils sont sous ton effet.
Ils te détestent puis te pardonnent
Quand tu sonnes le coup de sifflet.

Voilà que je l’entends, encore et encore !
Voilà que je le sens, plus fort, plus fort !
Frappe, cogne, détruis ce corps…
Fais moi planer comme jaja,
Fais moi pleurer comme j’adore !

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.