Invisible

Né en 1953 à Neuilly-sur-Seine, je vis aujourd’hui en Bretagne, région que j’affectionne depuis ma plus tendre enfance. Passionné de littérature en tous genres et de musique, ma sensibilité m’amène à écrire à la fin de mon adolescence des poésies et des chansons. Après une carrière d’ingénieur dans la fonction publique, en 2018, je réalise enfin mon rêve, écrire un premier roman qui sera publié en avril 2018. Invisible est mon second roman. Il est issu d’un rêve et de la folie du monde où tout semble possible, le pire comme le meilleur.
Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

135,00
financé sur 990,00
6
contributeurs
13.64%
collecté
Minimum amount is € Maximum amount is €

Description

À la suite d’un rêve, je choisis de rédiger mon deuxième roman intitulé « Invisible » pour d’une part, évoquer l’attentat de Nice qui m’a extrêmement choqué et ainsi rendre hommage à ma manière aux victimes et d’autre part, partager une vision très personnelle et originale de ce que pourrait être la vie après la mort.

Synopsis : Victimes de cet attentat abject perpétré à Nice, une mère et de sa fille tentent de se reconstruire. Les peurs, le manque, la colère et finalement l’acceptation se succèdent tour à tour dans la vie des deux personnages. Alors qu’elles semblent surmonter les effets dévastateurs post-traumatiques de la tragédie, le passé les rattrape. Vulnérables, elles vont vivre un véritable cauchemar. Le récit introduit une dimension plus spirituelle en questionnant l’Après et les liens entre notre monde et celui des personnes aimées parties trop vite. Ce livre évoque également les premiers émois d’amour et de tendresse entre deux jeunes filles fragilisées dans leur vie. Une surprise attend le lecteur dans l’épilogue de cet ouvrage.

« Le quatorze juillet dans la matinée, Loïc porte son regard sur la Méditerranée, un bras autour du cou de sa femme. La maman ne lâche pas des yeux sa fille qui tente d’échapper à leur surveillance en tirant la main de son père. À la fin du feu d’artifice, une foule de près de trente mille personnes défilent sur cette avenue prestigieuse. À la hauteur du grand hôtel, Lucie lâche la main de Loïc pour aller jeter dans une corbeille les restes de leur pique-nique. Loïc tente de ralentir le pas bousculé par sa fille qui s’amuse de voir de jeunes enfants exprimer leur joie après un aussi beau spectacle. Loïc entend soudain des cris derrière lui. Il a à peine le temps de se retourner et de lâcher la main d’Anaïs dans un réflexe inouï, qu’il reçoit dans le dos un choc d’une extrême violence. Il est projeté en l’air et retombe brutalement au sol à plusieurs mètres de l’impact. Au même instant, Lucie qui est de retour, sent un souffle d’air et instinctivement, bondit sur le côté en évitant de justesse le camion fou…
Anaïs : Je n’ai pas la tête à mes devoirs. Je regarde par la fenêtre de ma chambre les enfants jouer sur l’aire de jeux. Sur notre banc se tient un vieil homme qui ne m’est pas inconnu. Je pense qu’il s’agit de celui que j’ai déjà aperçu un soir. Je me souviens qu’il m’a fait très peur. Il est de nouveau là. Il faut peut-être que j’en parle à maman. Il jette de temps à autre des regards vers moi, comme s’il pouvait m’apercevoir. Des frissons me parcourent le corps. Je détourne la tête et reprends mon travail…
La petite ne réapparaît pas dans le parc. Julien est soucieux et impatient. Il s’assied sur leur banc et regarde en direction de leur appartement. Il n’a eu aucune difficulté à l’identifier. Il a suivi la petite un soir et retenu la porte d’entrée de son immeuble après son passage. Il lui a suffi ensuite de lire les indications sur la boîte aux lettres. Puis, il est monté jusqu’au logement et a écouté leur conversation, l’oreille collée à la porte. Il a ainsi pu reconnaître la voix de Lucie et sa colère s’est amplifiée. À ce terme, il reçoit son passé en pleine figure et l’injustice qu’il ressent encore aujourd’hui nourrit sa haine… »

Contreparties

6,00

- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans mon livre
0 contributeurs

12,00

- Mon livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans mon livre
1 contributeurs

23,00

- Un exemplaire papier dédicacé de mon livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans mon livre
5 contributeurs

29,00

- Un exemplaire papier dédicacé de mon livre en avant-première
- Mon livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans mon livre
0 contributeurs

45,00

- Un exemplaire papier dédicacé de mon livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir dédicacé au nom de la personne de votre choix
- Mon livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans mon livre
0 contributeurs

75,00

- Un exemplaire numéroté en tirage spécial de mon livre en avant-première dédicacé par moi-même
- Mon livre en format ebook
- Deux exemplaires à offrir dédicacés aux noms des personnes de votre choix
- Votre nom de contributeur dans mon livre
- Un remerciement spécial au contributeur en quatrième de couverture
- Une rencontre avec l'auteur
0 contributeurs
  • Le budget prévisionnel

    Mon budget idéal serait de 990 €. La publication nécessite de participer à la correction, la mise en page, l’impression et la commercialisation afin que ce travail de création soit le mieux valorisé possible.

    Les participations seront réparties de cette manière :

    – 20 % pour la correction, la mise en page et la création de la couverture ;

    – 55 % pour l’impression.

    – 25 % pour la promotion.

    C’est pourquoi aujourd’hui je fais appel à vous, auteurs, lecteurs, passionnés de lecture !

    Votre soutien me sera précieux et c’est pourquoi je vous propose différentes contreparties en échange de votre aimable soutien.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

Scroll to top