• No products in the cart.
Voir le panier
Subtotal: 0,00
Recherche

La fabrique de la réalité

Malgré le savoir immense déployé par la psychanalyse, la psychologie et tant de sciences humaines, j’observe en tant que psychologue clinicienne que nous persistons souvent à considérer nos problèmes comme tout droit surgis de l’expérience de la réalité externe, comme si notre pensée et notre discours ne contribuaient pas à leur existence. C’est ce constat qui a motivé ce livre, pour que la lucidité de nos réalisations puisse être approfondie et moins fugitive.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir partenaires de cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

559,00
de préventes sur 990,00
18
contributeurs
56.46%
Minimum amount is € Maximum amount is €

Description

La fabrique de la réalité
Pour une psychologie clinique constructiviste

Cet ouvrage traite des diverses façons dont nous fabriquons notre réalité, afin de déconstruire celles-ci et leurs logiques, de discerner ce que nous créons et ce que nous ne créons pas. Déconstruire signifie ici accéder à des niveaux plus lucides de conscience quant aux mécanismes de cette fabrication, sources parfois de souffrance et de méprise en nous et avec les autres. Il élucide le rôle joué par le langage et la façon dont notre discours intérieur conduit à la passion (passions de toutes sortes).
Il enrichit et complète le savoir de la psychologie constructiviste. Par une approche pluridisciplinaire inédite (psychologie clinique, psychanalyse, philosophie, phénoménologie, entre autres), il présente les apports de penseurs méconnus en France, tout en apportant une originalité propre à la pensée de l’auteur. Il questionne et enrichit les concepts fondamentaux de la psychologie clinique liés à la réalité psychique.
Ce sujet devrait intéresser les psychologues, étudiants en psychologie, professionnels en sciences humaines concernés par la vérité narrative ainsi que le grand public animé par la connaissance de soi.

Extrait :
Notre expérience de la réalité, c’est-à-dire notre manière de voir les choses, de leur donner une signification, de les ressentir et d’y répondre, est en grande partie fabriquée par notre esprit. « Nous construisons le monde, alors que nous croyons le percevoir », dit Paul Watzlawick dans son livre « L’invention de la réalité », alors que nous supposons naïvement que nos réalités sont les « vraies » réalités. « Donc, si nous parlons et souffrons de la « réalité », nous voulons dire par là une construction […] dont nous avons oublié – si toutefois nous ne l’avons jamais su – que c’est nous-mêmes qui en sommes les architectes et dont nous faisons maintenant l’expérience « là-dehors » comme une soi-disant indépendante « réelle » réalité. » (L’invention de la réalité, Seuil, 1988)

Dire que notre réalité n’est que notre expérience de celle-ci signifie donc qu’elle est en grande partie notre construction. Ce n’est pas que nous construisions les situations elles-mêmes, bien sûr, mais que nous construisons l’expérience que nous en avons. Ainsi notre contact avec l’objet ne réside pas dans un simple rapport entre le sujet et l’objet mais résulte d’une construction de l’objet par le sujet.

La psychologie et la psychanalyse quant à elles ont déjà affirmé que l’objet de la réalité n’existe pas en tant que tel mais résulte de la rencontre entre nous-mêmes et quelque chose à l’extérieur de nous : c’est dans cette rencontre que la réalité nous apparaît. Autrement dit, que notre implication personnelle avec cette réalité (issue en partie des traces inconscientes sous-jacentes que notre passé a produites et qui sont activées dans toute situation) a pour résultat que nous vivons cette expérience comme un problème ou pas (comme l’atteste la recherche sur le traumatisme). Toutefois s’il peut nous sembler évident désormais que ce n’est pas l’événement en lui-même qui est traumatisant ou douloureux, mais la manière dont le sujet le vit, avons-nous profondément intégré ce que ce savoir implique ? En avons-nous tiré les conséquences au point de reconsidérer notre rapport à la réalité à la lumière de cette connaissance ?

S’il est bien vrai que « nous construisons le monde, alors que nous pensons le percevoir », il faut donc expliquer comment cette confusion est possible. Ni l’explication de P. Watzlawick, ni celle des principaux penseurs de la psychologie constructiviste, n’y suffisent. Cet ouvrage complète donc leurs découvertes en se donnant pour objectif d’élucider en profondeur les ressorts de notre fabrication de la réalité.

Contreparties

6,00

– Un message de remerciement
– Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs

12,00

– Un livre Maïa au choix en format ebook
– Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs

19,00

– Un exemplaire papier
– Une dédicace du livre en avant-première
– Votre nom de contributeur dans le livre
13 contributeurs

29,00

– Un exemplaire papier
– Une dédicace du livre en avant-première
– Un livre Maïa au choix en format ebook
– Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs

45,00

– Un exemplaire papier
– Une dédicace du livre en avant-première
– Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
– Un livre Maïa au choix en format ebook
– Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs

75,00

– Un exemplaire papier
– Une dédicace du livre en avant-première
– Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
– Un livre Maïa au choix en format ebook
– Votre nom de contributeur dans le livre
– Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
– Une rencontre avec l'auteur
1 contributeurs
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possibles la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion.
    C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.
    Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.


Scroll to top