LA SUPPLIANTE

Un drame brillant, et haletant, qui fait du temps un lieu et de l’imaginaire une réalité. Avec des souvenirs imagés, LA SUPPLIANTE  évolue vers l’apprentissage de la liberté. Mais ceux qui auront voulu l’arrêter ou la contraindre ne connaissait pas ce secret. La vraie contemplation amène à la fraternité. Tout affranchis quel qu’il soit croit en la fraternité. Sinon il n’est jamais vraiment libre. Immersion dans un milieu et une époque, LA SUPPLIANTE est un trait d’esprit dans un état d’esprit qui a parfois oublié l’essentiel : l’amour d’une suppliante.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

1 224,00 de préventes
34 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
123.64%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
1 Projet(s) | 0 Projet(s) favori(s)

Dans un milieu privilégié, entre ennui, questionnements, drames et passions, l’héroïne bâtit son chemin de vie et son livre. « LA SUPPLIANTE » est un roman initiatique moderne sur la jeunesse et la féminité.
L’auteure a choisi la forme épistolaire, ce qui donne un relief particulier à la narration, une alternance de points de vue enrichissante pour le lecteur.

Une écriture légère et fluide permet une lecture des plus agréables.

L’ouvrage a été plébiscité pour sa fraîcheur et en même temps sa dureté, la cohérence de l’action et pour son histoire qui sait attirer et combler les lecteurs.

La langue est vive, non dénuée de profondeur, avec un lyrisme réel qui rend certaines phrases presque musicales ».

Extrait

« Elle ferme les yeux ; elle est là où il fait chaud, elle échappe à l’engourdissement de l’affusion. Elle entend maintenant la stupeur de la foule. Clameur, encouragement ; son cœur cogne une cadence chaotique. Le clapotis de l’eau a rejoint les acclamations mentales. C’est dans ces allers retours entre virtualité et espoir, songes et réalités que les couleurs naissent. Elle le sait parce que la vie l’a entrainée dans son cirque. Elle y a déjà vu ces choses. Elle est pétrie de rites, de traditions, d’honneurs et d’or. L’ombre colle à ses pieds comme le sable de l’arène. La bête entre. Elle est puissante ; blessée. Son souffle soulève la poussière et sa colère écume. Là, dans l’arène, face à ce qu’il convient de faire, elle est une poupée de son. Elle relève la tête et danse le ballet de la mort, des apparats ; des apparences. Sans un faux pas, pour la beauté du geste. Elle doit donner le spectacle que l’on attend. La sueur se mélange en créatures spirales au sel et au sang. Le soleil cuit ses lèvres aveuglées. La lumière claque, le rouge danse et la bave éclabousse leurs silhouettes. Sa tête tourne dans le vent des murmures. Le râle de l’animal l’enroule, la cerne. Elle reste droite, souple, mobile, éveillée par la peur. Comme une banderille, avec des mots tièdes au gout de sang, l’injonction parentale est tombée. Des mots si lointains et encore fétides : « Tu emmèneras ta sœur ». C’était l’été. Celui de la supposée liberté. Elle venait d’avoir 20 ans et son permis de conduire, il faisait beau, quoi de plus anodin. Pourtant, les syllabes suintent encore dans sa tête. Ce n’est pas tant le couinement des barreaux en métal se refermant sur elle qui la heurte, que les cris qui, avec ceux de la foule s’amplifient, et cognent sous son crâne, pendant que la silhouette de sa sœur incroyablement démunie, s’éloigne dans ce couloir d’asile. »

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.