Le diable s’est habillé en indien

Après une vie passée au milieu d’hommes que la justice a puni pour leurs délits ou leurs crimes, j’ai pris ma retraite de Directeur de prison et j’ai rejoint une association venant en aide aux familles victimes des sectes. C’est ainsi que j’ai découvert un vrai gourou mais faux indien à la tête de la secte Ecoovie et ses horreurs. Ce livre montre que nul n’est à l’abri de la pire des dérives sectaires.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre et vous recevrez le livre en avant-première !

1 082,00 de préventes
40 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
109.29%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
1 Projet(s)

Extrait validé 1-14 (1)

 

Il s’agit de découvrir le parcours criminel d’un gourou de secte qui s’est fait passer pour un chef indien à la tête d’une tribu écolo vivant comme des indiens primitifs en harmonie avec la nature. Il a séduit un grand nombre d’adeptes jeunes qui ont accepté l’inacceptable.

Derrière la vitrine écolo de la secte, le faux indien Maltais aux multiples identités s’avère être un escroc de grande envergure mais également un « espion » utilisé par quelques pays mais aussi par le crime organisé. Son parcours ne peut passer sous silence sa perversité pédophile et la mort atroce d’adeptes comme celle de ce petit garçon de 3 ans qui fut sa proie sexuelle.

Il est hors du commun que cet individu intelligent et pourvu d’un puissant charisme ait pu commettre autant de crimes durant sa vie et échapper à la justice.

Si ce livre a un intérêt, c’est montrer que les plus grands idéaux peuvent être manipulés et conduire en enfer si l’on n’y prend pas garde

Extrait

2
« ECOOVIE, NAISSANCE D’UNE SECTE.

Ce n’est pas Maltais qui débarque en 1973 dans cette France à peine remise des turbulences de mai 1968 mais Piel Petjo Maltest.

Auréolé de son statut d’indien écolo et de cette nouvelle identité, Il se fait héberger comme réfugié politique par des amis expatriés dans la capitale. Il prétend être menacé et pourchassé par des militants anglophones opposés à l’indépendance du Québec et protégés par Pierre Trudeau, le Premier-Ministre canadien.

Avec sa faconde habituelle, il met peu de temps pour s’intégrer et prendre la tête d’un petit groupe de jeunes bourgeois parisiens prêts à refaire le monde.

Devant un auditoire convaincu, il parle généreusement de paix, de fraternité et vante une forme d’écologie initiatique. Il prône pour le retour vers un végétalisme radical fait de végétaux, de feuilles d’arbres et de graines à manger cru. Tout travail respectueux de la terre se fait à mains nues. Parce que le jeûne suffit à la guérison, il rejette la médecine allopathique. Entre garçons de préférence, la sexualité doit être exclusivement communautaire.

On peut légitimement penser que c’est à partir de cette petite troupe que Maltais alias Piel Petjo Maltest invente la secte Ecoovie.

Dans l’année de son installation à Paris, il dépose les statuts d’un curieux Institut de Documentation, d’enquêtes et d’Etudes (IDEE) dont l’objet social est tout un programme « …la recherche, l’étude de tous les sujets, la diffusion par tous les moyens des résultats, des recherches et des enquêtes14 … » »

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.