• No products in the cart.
Voir le panier
Subtotal: 0,00
Recherche

Le Silence des traîtres

Je suis policier scientifique de terrain. J’observe, je note, j’analyse. Scientifique certes, mais également amoureuse des mots et reconnaissante du bonheur qu’ils me procurent. J’écris depuis toujours, pour les miens ou seulement pour moi et je ressens maintenant l’envie d’allier mon travail à ma passion pour l’écriture.

Enrichie de mes années d’expérience en Identité Judiciaire, j’ai choisi de vous emmener avec moi au cœur d’une enquête bien plus véridique que celles que vous pouvez lire habituellement.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre et vous recevrez le livre en avant-première !

1 011,00
de préventes sur 990,00
0
jours restants
48
contributeurs
102.12%
Projet réussi ! Un grand merci à tous les contributeurs !

Description

Le silence des traîtres - Extrait

 

Imaginez-vous à quel point un secret de famille peut avoir des répercutions sur plusieurs générations ? C’est ce que vont découvrir Nine, policier scientifique, et ses collègues enquêteurs. La jeunesse savoyarde de ce début du vingt-et-unième siècle n’est pas épargnée et la découverte du corps de Nathan, dix-sept ans, en est la preuve.

 

Est-ce un suicide, une vengeance, une malédiction ? Le passé peu glorieux d’une famille, la haine, les
alliances inattendues quatre générations plus tard, se mêlent et brouillent les pistes jusqu’à la révélation de l’atroce réalité.

A l’heure ou les séries et les reportages sur la police scientifique n’étaient pas encore omniprésents sur nos écrans, je travaillais déjà à rechercher les causes et circonstances des drames humains. J’aime le mystère, la complexité de l’homme et les mots, et je voudrais partager avec vous mon expérience du terrain au travers d’une enquête ou, vous le verrez, il sera parfois difficile de distinguer la réalité de la fiction.

Vous serez surpris par la nature humaine comme je le suis encore presque chaque jour. Sans les supers pouvoirs ni le matériel I-Tech des séries américaines, vous suivrez pas à pas, le quotidien d’une technicienne de police scientifique en Savoie. Nine, mon personnage principal, ne dispose pas de hummer et ne se déplace pas en talons aiguilles dans une forêt, mais elle vous communiquera ses ressentis et vous éprouverez les émotions que vivent les policiers qui travaillent sur ces affaires Delta Charlie Delta (DCD). Suivez-moi dans la création de mon projet et découvrez les coulisses d’une véritable enquête.

Extrait : 

Ainsi s’est achevée l’audition de monsieur Martin, proviseur du lycée Jean-Jacques Rousseau à Chambéry, abimé par les mœurs affligeantes de certains de ses élèves et par la légèreté de jugement de leurs parents. Max aussi est ressorti de cette audition déboussolé devant cet échantillon d’une certaine jeunesse dont il vient de découvrir les activités extra-scolaires. Il connait depuis longtemps les trafics de stups, les groupes plus ou moins organisés liés aux cambriolages dont les habitants de Chambéry sont victimes depuis quelques années, mais tous ces faits concernent des délinquants habitués à jouer au chat et à la souris avec la police.

Et voilà que maintenant, il apprend que des enfants de seconde, issus d’un bon milieu social et âgés d’à peine quinze ans, ont mis en place durant trois années, un arrangement proche de celui des plus grands acteurs du crime organisé comme sont qualifiés certains réseaux. Il a beaucoup de mal à y croire. Pourtant cela semble coller parfaitement avec cette espèce de cérémonie jouée lors du dernier cours du vendredi.

Qui a pensé cela ? Qui tient les ficelles ? Est-ce que Nathan a menacé de dénoncer le pacte ? Est-ce qu’il y a eu conflit de chefs ? Les filles se sont-elles rebellées ? Les parents peut-être…

A la pause de midi, Max nous a tous convoqué dans la salle de réunion. Nous avons commandé des pizzas que personne n’a pu toucher suite aux révélations qu’il venait de nous faire. Aucun de nous ne parvient à remonter à la surface. Marco reste silencieux, il pense certainement à ses enfants, à sa fille de quinze ans. Sylvain mâche son stylo avec frénésie et tape du pied sous la table au rythme d’un air de Rock N’Roll inaudible. Jérémie, égal à lui- même, garde son calme et sa concentration. J’observe Max qui relie l’audition de monsieur Martin comme pour s’en imprégner et ainsi absorber, malgré tout, l’odieuse réalité des faits.

  • Les étapes de création

Scroll to top