Les appelants

Romancier « affabuliste » avec un net penchant pour le côté obscur, je poursuis à travers différents genres, thriller psychologique, satire sociale et maintenant l’anticipation, une exploration de la perversité humaine.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

990,00
financé sur 990,00
0
jours restants
42
contributeurs
100.00%
collecté
Projet réussi ! Un grand merci à tous les contributeurs !

Description

Je vous invite à découvrir mon dernier roman Les Appelants à paraître aux éditions Maïa.
L’idée de départ avait été de rédiger un récit d’anticipation grand public, qui toucherait un lectorat plus jeune que mes deux précédents ouvrages.
Deux ou trois images futuristes trottaient dans ma tête depuis deux à trois ans et les illustrations d’Armelle Le Golvan, l’univers sombre qu’elles suggèrent, ont fait peu à peu germer une trame romanesque consistante.
Je n’aurais jamais pensé renouer avec un univers lointain que j’affectionnais pourtant tout gamin.
Quand j’en ai commencé la rédaction, j’ai eu peur de renoncer rapidement à cette expérience et à un genre devenu peu familier, peur de rester sur des voies trop balisées.
Mais le choix d’écrire à la première personne m’a fait découvrir des ressources d’intrigue assez passionnantes pour mettre en place une mécanique et une machinerie suffisamment surprenantes pour tenir en haleine les lecteurs, adolescents ou adultes, du moins je l’espère !
On y trouvera une réflexion sur l’écologie, mais aussi sur l’usage du réseau social, thème déjà abordé sous un autre angle dans mon premier roman.
Et on y retrouvera toujours cette monomanie : prendre le lecteur à rebrousse-nerfs…

« J’étais parvenu à m’endormir et c’est alors que mon oreille plaquée sur le sol a capté un long cri presque aigu, même si c’était celui d’un homme. Je me suis précipité dans le corridor, pour la première fois durant la nuit. Tout était baigné d’une lumière bleutée, très sombre. Je suis descendu à l’étage plus bas. Mais dans l’obscurité, avec ces portes sans numéro, je ne parvenais pas à identifier le loft où résidait Samuel. Je ne pouvais pas décemment frapper à toutes : qu’auraient-ils pensé de moi, de mon état mental vu que je ne portais plus de casque à sommeil ? Je suis remonté à nouveau, pour compter les pas qui séparaient mon loft du hall de rassemblement et des escaliers de sortie. J’ai refait les mêmes pas en respectant la mesure.
J’ai collé l’oreille à la porte que je croyais être celle du loft de Samuel. Rien à l’intérieur. J’ai frappé des coups qui n’auraient pas même réveillé les voisins tant ils étaient assourdis par la matière même des murs.
Puis j’ai entendu le déplacement lent d’un poids qui traînait au sol. La porte s’est entrouverte. J’ai pu entrer en poussant ce qui gênait.
C’était lui qui s’était glissé péniblement.
Dans la pénombre, j’ai pris ses deux bras et j’ai traîné son corps dans le salon. Il avait une des mains qui saignait au milieu. Je l’ai rapproché de la lumière bleue du synepos, plutôt bleuâtre comme s’il s’éteignait petit à petit pour retrouver sa couleur nocturne, bleu nuit.
Je ne voyais que la pupille de l’homme à terre, qui grossissait, envahissait tout l’orbite de sa noirceur.
Il s’est penché, en tremblant de la tête, dans la direction du synepos.
‒… Ne lui dites rien la nuit… surtout pas d’aveu… Ne lui avouez rien… »

  • Le budget souhaité

    Mon budget idéal serait de 990 €. La publication nécessite de participer à la correction, la mise en page, l’impression et la commercialisation afin que ce travail de création soit le mieux valorisé possible.

    Les participations seront réparties de cette manière :

    – 20 % pour la correction, la mise en page et la création de la couverture ;

    – 55 % pour l’impression.

    – 25 % pour la promotion.

    C’est pourquoi aujourd’hui je fais appel à vous, auteurs, lecteurs, passionnés de lecture !

    Votre soutien me sera précieux et c’est pourquoi je vous propose différentes contreparties en échange de votre aimable soutien.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

Scroll to top