Les deux vies d’Ophélie

par Dorianna Padereski

Je m’appelle Dorianne Padereski, secrétaire administrative une partie de mon temps et auteure à d’autres moments. La vie m’a poussée à m’aventurer dans un monde que je peux contrôler. Un monde parallèle que l’on appelle « imaginaire ».
Tout a commencé le jour où je me suis échouée sur une page blanche sur laquelle j’ai imprimé mes souvenirs et mes blessures.

Aujourd’hui, l’écriture est devenue mon refuge. Je me laisse emporter par mes songes. Je me nourris de mots et je tisse ma toile autour des sensations et des émotions. Écrire, c’est la liberté de pouvoir inventer mes histoires et de les retranscrire pour qu’elles ne meurent pas.
Parce qu’écrire est une passerelle entre le réel et l’irréel pour apporter un souffle intime chargé d’émotions pour ceux qui me liront.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création artistique. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre et vous recevrez le livre en avant-première !

37 contributeurs

1 025,00

de préventes sur 990,00
104%

Projet terminé
Paris, France

Être adolescent c’est compliqué, être parent l’est tout autant. J’ai écrit l’histoire tourmentée d’une adolescente qui va prendre conscience à quel point la vie est précieuse. Elle va se rendre compte que l’on a deux vies mais que la deuxième commence lorsque l’on réalise que l’on en a qu’une…
Parce qu’à 16 ans on a besoin de se confronter à la vie et goûter aux interdits et comme tous les adolescents on a ses travers et ses qualités. On est en conflit avec ses parents et avec soi-même.
Parfois, on dérive en prenant du cannabis, de l’alcool. Des beuveries d’adolescents qui vont parfois plus loin, jusqu’à la cocaïne, la bisexualité et la prostitution pour subvenir aux substances dont on dépend.
On fait des rencontres, pas toujours les bonnes, qui nous font sombrer dans l’abîme jusqu’à frôler la mort.
Avoir une fascination certaine pour la déchéance pour se prouver qu’on est grand et libre sans prêter attention au danger.

Pour certains adolescents, l’excès peut mener au portes de la mort alors c’est un véritable combat qu’ils doivent mener contre leurs démons intérieurs afin de trouver leur identité.
L’adolescence n’est pas un long fleuve tranquille et c’est après bien des écarts qu’ils se rendent compte à quel point la vie est précieuse.
Ce livre plein d’émotions est dédié aux parents et aux adolescents pour narrer à quel point la jeunesse peut être insouciante et les parents parfois désarmés et sous l’emprise de leur propres problèmes.

Voici un extrait de mon roman :
« Elle nous prépare soigneusement et avec agilité une ligne de poudre que j’inspire sans hésiter. Au bout de quelques minutes ma respiration est forte et enraillée. J’ai du mal à retrouver ma respiration, je m’étouffe. Je suis obligée de m’allonger sur le canapé pour retrouver un rythme cardiaque normal. Je tousse jusqu’à sentir des larmes au coin de mes yeux. Au bout de quelques longues minutes, j’arrive à inspirer et expirer. Une fois calmée j’ai l’impression de me trouver dans un manège aux sensations fortes. C’est alors que j’affronte le regard de Lili qui pose avec délicatesse ses doigts froids sur mon visage. Sa main dans mes cheveux me calme et m’apaise.
Je m’abandonne encore une fois à elle, lui laissant le total contrôle de mon corps. Sans réfléchir, je glisse ma main sous sa robe et j’explore le corps de Lili qui se cabre sous l’effet de mes caresses.
L’attirance que j’éprouve est étrange, presque chimérique. Plus rien ne semble important mis à part le plaisir que nous allons nous donner. »


Contreparties
  • Budget souhaité

    Mon budget idéal serait de 990 €. La publication nécessite de participer à la correction, la mise en page, l’impression et la commercialisation afin que ce travail de création soit le mieux valorisé possible. Les participations seront réparties de cette manière : – 30 % pour la correction, la mise en page et la création de la couverture ; – 70 % pour l’impression. C’est pourquoi aujourd’hui je fais appel à vous, auteurs, lecteurs, passionnés de lecture ! Votre soutien me sera précieux et c’est pourquoi je vous propose différentes contreparties en échange de votre aimable soutien.