Les paradoxes de l’Hippocampe

Dix-sept années de pilote de chasse m’ont apporté un élan exceptionnel et l’essentiel de la compréhension des mécanismes, des attitudes et des chances d’une vie consacrée au vol. L’aviation de ligne était une suite naturelle, une nouvelle page de mon histoire de simple artisan de la stratosphère. Air France m’a accueilli pendant plus de vingt ans : elle a enrichi au-delà de mes espérances mes perceptions et mes comportements.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre et vous recevrez le livre en avant-première !

1 780,00 de préventes
41 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
119.5%
Objectif : 1 490,00
Projet abouti !
Creator
2 Projet(s)

Description

Au tout début des années 2000, la petite porte d’une compagnie charter courageuse et attachante m’a conduit doucement vers une entreprise de taille mondiale avec ses immenses qualités techniques et humaines. Ce livre vous fera partager la navigation chanceuse d’un voyageur du monde et sa perception des arcanes complexes d’Air France.

Les paradoxes d’une grande bienveillance moderne et de l’emprise quasi séculaire de son histoire mouvementée, les impulsions généreuses de ceux qui l’ont faite, la font et la feront, les engagements inouïs de ceux qui la portent, les belles intelligences et les esprits chagrins, les consommateurs effrénés de son âme et de ses avantages et les infatigables pionniers de son sens et de son image, les joies intenses et les déceptions cruelles, l’éternel battement des rencontres et des adieux, tout cela constitue sans aucun doute la matière profonde de ce que beaucoup appellent en interne « la plus belle entreprise du monde ».

Extrait

(…) Car il faut bien le dire, certaines escales étaient des haltes historiques au sens premier du terme. Toulouse, bien entendu, Casablanca, Rabat, Alger, Tunis mais aussi Prague, Varsovie, Istanbul ou Moscou. Nos vols se superposaient ainsi à la transpiration courageuse et héroïque des Mermoz, Ville, Reine, Guillaumet ou Costes, pour ne citer qu’eux. Nos ailes traçaient le même air, nos roues crissaient sur le même sol et les bâtiments vénérables de certaines aérogares semblaient vouloir retenir fièrement contre vents et marées le souvenir immuable de cette ère exceptionnelle.

Seules quelques réalités opérationnelles modernes finissaient par faire mentir cette continuité de devoir : il fallait une piste devenue trop courte, un environnement plus urbanisé ou une exigence réglementaire plus restrictive pour condamner, souvent douloureusement, une plateforme qui portait l’histoire, comme un univers encore empreint de la noblesse des premiers instants, de l’incertitude des premiers passages et de l’enthousiasme sans limites de quelques pionniers. Souvent, on y retrouvait le murmure nostalgique de l’esprit de la ligne, de la trace du « courrier qui doit passer ».

Des photos, des tableaux, des objets comme autant de reliques intouchables. Comme de nombreux pilotes d’Air France, je me sentais dépositaire de cet héritage. Non pas que je puisse revendiquer une quelconque qualité supplémentaire ou une quelconque supériorité, mais je ressentais une nette filiation, un parfum d’appartenance à une forme de caste diffuse et responsable. Je ne me sentais pas le droit non plus de dévoyer les premiers élans aéronautiques et leur prix humain élevé. Je devais juste les représenter de mon mieux, avec un respect muet et vigilant. Cela paraissait pourtant étranger ou insignifiant à beaucoup de pilotes, qu’ils appartiennent à Air France ou pas ».

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.