L’injonction de raison

par Stéphanie Brochot

De formation universitaire, je suis titulaire d’un Master 2 dans le champ de l’intervention sociale. Passionnée d’écriture et surtout de poésie. Auteure de 2 recueils. Je fais partie de la Société des Poètes Français depuis 2017. L’observation du monde, des personnes et des relations humaines est un véritable moteur pour écrire.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir partenaires de cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

17 contributeurs

564,00

de préventes sur 990,00
57%

Projet terminé
extrait 1-12

L’injonction de raison
Entre expression des émotions et estime de soi : l’école des inégalités

Cet ouvrage aborde des pistes d’analyse concernant les enjeux de l’expression des émotions dans notre système multidimensionnel et, plus généralement dans notre société.
Entre une société de l’objectivité et celle de la subjectivité : un paradoxe grandit dans cet espace où l’émotion est perçue comme une ennemie implicite. Cet ouvrage est le fruit d’un travail à la fois de recherches littéraires, d’analyses conceptuelles et de pistes de réflexion. Il est aussi le fruit d’une réflexion personnelle concernant la place des émotions dans notre société où prédominent les sciences, les technologies et les algorithmes. Dans cette approche personnelle et d’actualité, j’énonce une nouvelle notion : « l’hypocrisie tolérée ». À l’heure des réseaux, des sciences et des nouvelles technologies, notre quotidien devient un enjeu social où la raison prédomine jusqu’à la déraison.

« Le développement de l’estime de soi et l’expression des émotions semblent aller de paire. En synergie, ces deux notions évoluent ensemble telles des siamoises. Parler de l’estime de soi amène à évoquer l’émotion. Cette étincelle qui vit en chacun de nous et qui fait grandir en nous cette force créatrice ou destructrice. C’est avec ces émotions que nous allons composer notre histoire, que nous allons façonner notre vision du monde, de nous et des autres. C’est avec ces émotions que nous allons construire notre identité, notre estime de nous-mêmes… »

« Favoriser l’estime de soi, le bien-être devient est un enjeu prioritaire de notre société. L’être humain aspire à être en accord avec soi-même, avec les autres et aussi avec la nature, son environnement. Plus qu’un enjeu politique, cette condition de bien-être devient un enjeu social global. Le portage étatique est une condition de réussite pour arriver à promouvoir ce bien-être, à créer un environnement, une société favorable au développement l’estime de soi. Globalement, la société tout entière regarde vers un nouvel horizon. De nouvelles techniques émergent dans le cadre du développement personnel, des techniques holistiques type magnétiseur, énergéticien. Le monde commence à évoluer pour prendre de la hauteur face à ce monde matérialiste guidé par le tempo du tic-tac métrique qui a acculé et accule encore notre être, nos sens, notre quotidien. Compter, mesurer, quantifier, le temps est devenu l’œil du monde. Ce temps étouffant, suffocant. Bien plus que le temps, il existe une nouvelle ère qui a pris le pas depuis quelques décennies déjà, c’est l’instant. Il y a l’individu de l’avenir et celui du passé, ces deux individus déjà obsolètes font entrer sur scène l’individu de l’instant. Ce nouvel individu n’existe pas car déjà passé et trop tôt pour y penser. L’instant n’existe pas ! L’humain n’existe plus dans ce cadrage trop étroit qui réduit son champ de réflexion, son champ de souvenir et d’avenir ».


Contreparties
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possibles la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.