Locus niger ou le fils maudit

Je suis née après guerre dans un beau village de Corse nommé Loreto di Casinca. C’est sans doute cet endroit qui m’a sensibilisée à la poésie du monde car j’ai imprégné ma mémoire de la beauté de ses paysages, de la neige, de la brume persistante et des roses en hiver. Aussi loin que remontent mes souvenirs j’ai toujours eu la passion des livres et des mots. Petite, je m’inventais des histoires et j’écrivais des poèmes et des contes de fées.

1 141,00 de préventes
26 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
115.25%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
1 Projet(s)

J’ai publié mon premier livre « Affriques » en 1981 aux éditions Tierce. D’autres ont suivi « La danse de ténèbres ou les guetteurs d’infini » en 1991, puis « Deux rue de la marine » en collaboration avec Hélène Bresciani, qui a reçu le prix du livre corse de langue française en 2000. Ensuite « Les vestiges de Janvier » et « Journal d’outre-mort “publiés aux éditions Petra où je suis devenue directrice d’une collection littéraire intitulée ‘Pierres écrites’ qui existe toujours même si j’ai choisi d’en partir. Mon dernier ouvrage ‘9 petites pièces’ publié aux éditions franco-italiennes Porta parole en 2017 reprend la thématique familiale de Deux rue de la marine. Même si mes textes tiennent beaucoup par l’écriture mes thèmes de prédilection sont liés à la mémoire, à la famille et au désir d’aller au-delà du réel. Les expériences spirituelles occupent une place importante.

À travers la fiction d’une réincarnation du fils du duce c’est une réflexion sur le totalitarisme latent en chacun de nous et sur nos possibilités de rédemption, sur l’art et la littérature en général et le sens qu’ils revêtent en cas de crise sociétale majeure. Le récit est écrit à la première personne par Gemma une thérapeute napolitaine et sa patiente Corse qui porte en elle l’ombre du fils maudit.

Lorsque j’ai entrepris d’écrire Locus niger je me suis d’abord inspirée de l’histoire tragique du fils maudit du Duce avec lequel j’ai ressenti des affinités. Au même moment sont survenus les événements sanitaires que nous connaissons ainsi que les contrôles, les restrictions de liberté d’expression et de liberté tout court. Dans mon esprit il s’agissait d’exprimer la continuité historique entre les faits du passé et la répression que nous subissions et qui sévit toujours. Je me suis donc servie de mes propres ressentis pour décrire des sensations communes : le monde bouleversé par des forces obscures et l’éveil de conscience à une nouvelle façon de vivre et de penser. Je souhaitais partager cette expérience avec tous les mécontents de ce vieux monde afin de leur montrer qu’il est possible d’accéder à une réalité différente car l’on porte en nous le Nouveau Monde, la nouvelle terre décrite dans l’Apocalypse de Jean. Nous vivons des temps bibliques et les révélations que sont la vraie signification du mot apocalypse sont sur le point d’arriver. Modestement ce livre contribue à travers mes expériences et mes recherches à en dévoiler quelques-unes aux lecteurs courageux qui n’ont pas peur de se remettre en question.

Extrait

Page 29 : « Double enfance »

Elle me parle également de ses mères différentes avec une préférence marquée pour la dernière même s’il lui semble évident qu’elle ne comprenait pas cette enfant maussade à ses heures, repliée sur des illusions ou plutôt des réminiscences, les images d’un monde d’autrefois, auquel elle appartenait encore, sans pouvoir s’expliquer la vision fugitive d’autres enfants jouant aux soldats en des rues pavoisées, au son de fanfares militaires, main tendue en avant sous les clameurs d’une foule grise, vers la façade drapée de bannières menaçantes où vocifère un homme imposant, interpellant ses sujets tel un dieu de l’Olympe :” Italiani ! «
Les enfants s’enthousiasment du spectacle comme en un jeu grandiose qui n’aurait pas de fin. Ils ne voient pas les enjeux qui se cachent derrière toute cette mise en scène. Elle réalise tout d’un coup ce qui lui avait valu ces moments de nausée à la lecture d’un roman ou d’un film sur l’écran noir et blanc de sa jeunesse et cette tentation d’écrire, enfermée dans sa chambre, en proie aux tourments d’une honte insensée, derrière un rempart de livres.
Lorsque, des années après, nous traverserions la période la plus sombre de notre histoire, à travers une tentative de dictature, des enfermements et des guerres d’opinions, la jeune fille qu’elle était encore, qui se jugeait impuissante et lâche et faisait volontiers abstraction du monde extérieur, sortirait alors de sa réserve et se rallierait à de parfaits inconnus pour défendre une liberté dont elle avait négligé l’importance à cause d’une existence routinière, soumise à ses propres contraintes. Elle prophétisa : » si le désir de liberté disparaît, il ne restera rien et la damnation promise adviendra ».

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.