L’ombre des invisibles

L’idée d’écrire ce roman est née sur l’île de La Réunion, après plusieurs disparitions mystérieuses de randonneurs dans le cirque de Mafate.
Dans cet espace chargé d’histoire, la tentation était grande pour moi d’imaginer une bulle temporelle ; créer un décalage entre fiction et réalité amplifié par un décor surnaturel. Mafate est un monde à part, un univers brut, sans bitume, bordé de cols et de parois inaccessibles. Ici, la roche a sans doute conservé, la mémoire des souffrances endurées par les esclaves marrons évadés des plantations. Les esprits circulent toujours sans limites entre le monde des morts et celui des vivants.

Ce roman projette le lecteur au cœur même de l’âme d’une île bâtie sur des croyances et des légendes apportées au fil du temps par les nouveaux arrivants.
Quand vous refermerez ce livre, vous vous demanderez :
« … et si tout ça était vrai ? »

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre et vous recevrez le livre en avant-première !

1 206,00 de préventes
39 Contributeurs
Préventes :
121.8%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Creator
1 Projet(s)

Description

Extrait validé

 

Le piton des Neiges donne des signes de réveil après 12 000 ans de sommeil.

L’éruption imminente déclenche une suite d’évènements qui renvoie brutalement l’île de la Réunion aux heures les plus sombres de son passé.

Mila, la jolie métisse fait la connaissance de Thomas, et lui confie un incroyable secret.
Le jeune reporter métropolitain, qui enquête sur d’étranges disparitions dans le cirque de Mafate, va découvrir une inconcevable vérité.

Extrait

Depuis mon arrivée, je travaille pour la rubrique « société » du quotidien Les Échos de La Réunion. Résultat : je bosse le plus souvent sur des papiers de proximité autour de Saint-Denis. C’est vrai, je ne suis là que depuis quelques semaines, j’ai donc bien conscience de ne pas être prioritaire pour des enquêtes un peu fouillées. C’est bien la première fois que le canard me lâche dans la nature hors des sentiers battus, je suis d’ailleurs particulièrement reconnaissant à Nathan d’avoir pensé à moi. D’autant plus que je n’avais jamais mis les pieds dans le cirque de Mafate.

Avant de partir en expédition dans l’intérieur de l’île, j’ai pu rencontrer les deux gendarmes qui sont allés sur le terrain. Les militaires se sont montrés plutôt perplexes face à l’accélération du rythme des disparitions.

J’ai eu aussi accès aux notes des enquêteurs, mais le dossier n’est pas très épais.

Les faits sont simples :
Plusieurs randonneurs ont disparu en l’espace de quelques mois sans laisser de traces.

Le premier, Gilbert Hoareau, trente-quatre ans, a quitté Roche Plate un 21 janvier pour rejoindre l’îlet des Orangers où il n’est jamais arrivé. Sa compagne a donné l’alerte le lendemain matin, et les recherches ont vraiment débuté quand on a retrouvé sa Toyota sur le parking du Maïdo.

Le second, Pierre Lagarde, trente-huit ans, travaillait à l’Office national des forêts, il a disparu le 20 avril de l’année suivante. Selon ses collègues, il enquêtait sur la disparition des orchidées sauvages autour des Trois Roches. Il était parti dès l’aube, comme à son habitude, pour tenter de surprendre les chasseurs de plantes protégées, mais il s’est carrément évaporé le long de la rivière des Galets après avoir croisé un groupe de randonneurs avec lequel il a bavardé pendant quelques minutes.

Le suivant, Lucien Payet, vingt-six ans, a disparu il y a tout juste un mois, le 15 juin, soit deux ans après Lagarde. Payet s’entraînait pour le Grand Raid entre Roche Plate et Marla. Cette course, qui a lieu chaque année, consiste à traverser l’île du sud au nord par les trois cirques. Une disparition d’autant plus étrange quand on sait que l’ultra-trail du Grand Raid, surnommé « La Diagonale des Fous », est considéré comme l’une des compétitions les plus dures du globe, et donc logiquement réservée aux coureurs chevronnés.

Enfin, Mahé Gonthier, trente ans, est le dernier de la série.

Que s’est-il passé sur les sentiers escarpés du cirque le plus sauvage de l’île pour que plusieurs jeunes hommes en bonne santé et habitués à la montagne puissent s’évanouir dans la nature comme s’ils n’avaient jamais existé ?

Contreparties

6,00
- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
12,00
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
3 contributeurs
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
15 contributeurs
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
10 contributeurs
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
9 contributeurs
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l\'auteur
2 contributeurs
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.