• No products in the cart.
Voir le panier
Subtotal: 0,00
Recherche

Parce que c’était lui

« On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans », disait Rimbaud, et pourtant c’est tout juste un an après cette période de folie douce qu’Élodie Renard écrivit son premier roman. Passionnée depuis son plus jeune âge par le poids que peuvent peser les mots sur la conscience et la portée des œuvres engagées, elle décida de sauter le pas pour affirmer son style, un subtil mélange de romance, de psychologie et d’engagement.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir partenaires de cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

5 % des bénéfices de chaque ouvrage seront reversés à l’association VICTA qui aide les femmes victimes de ces « tyrans domestiques » à se reconstruire et à obtenir une voix dans le cadre juridique.

742,50
de préventes sur 990,00
0
jours restants
28
contributeurs
75.00%
Projet réussi ! Un grand merci à tous les contributeurs !

Description

Parce que c'était lui - Extrait - 1-9 - Ss cprght

Parce que c’était lui est un thriller psychologique au rythme haletant, au suspense frémissant et à l’engagement profond. Le lecteur est transporté au fil de sa lecture, il s’immisce dans les esprits, mêle et démêle les témoignages et s’égare dans les abîmes du mystère. Il est aussi parfois mis au pied du mur, il observe, frémit, s’inquiète, veut intervenir et briser cette vie insoutenable que subissent les êtres de papier mais il demeure impuissant. Impuissant comme chacun de nous face aux comportements sociétaux tels que la présence de pervers narcissiques ou la toxicité des relations au sein même d’une famille… Un roman rempli d’émotions, de frisson et qui ne vous laissera pas indemne…
L’engagement tient aussi une place majeure dans ce projet, l’auteure s’engage à reverser 5 % des bénéfices de chaque ouvrage à l’association VICTA qui aide les femmes victimes de ces « tyrans domestiques » à se reconstruire et à obtenir une voix dans le cadre juridique. Ces comportements nous font frémir dans une romance mais ne devrions-nous pas frémir davantage lorsque l’on s’aperçoit que l’écrit n’est qu’un palimpseste des faits de la réalité ?

« Elle sait qu’elle aurait pu continuer à y croire, à s’accrocher à ses maigres espoirs en se persuadant encore une fois que tout cela ne serait qu’un mauvais présage. Elle doit y croire. Elle veut y croire. C’est tout ce qui lui reste, elle n’a plus rien. Elle est dépouillée de tout, même d’une forme de vie quelconque…
Derrière ce mur, il lui semble déjà entendre le cliquetis insupportable de la faucheuse, aiguisant sa lame et préparant ses coups pour sa prochaine protégée, frottant l’une contre l’autre ses mains sales plongées dans le sang et dans la chair. Une voix ? Des voix ? Des pas résonnants ? Elle ne sait pas, elle ne sait plus ce qu’elle fait. Elle a la nausée. Elle a mal. Elle ne peut plus respirer. Elle entend cette voix au fond d’elle-même qui lui susurre qu’elle hallucine, qu’elle fabule toutes ces histoires pour romancer et étoffer sa maigre vie, que l’être derrière cette porte ne serait pas aussi fou, n’aurait jamais eu ce sadisme, ni même de telles idées mais que c’est elle, ELLE que la folie ronge. C’est par ses insinuations et par son imagination qu’elle devient dangereuse. Elle ose salir son nom et le traiter de monstre intérieurement, mais n’est-ce pas plutôt elle, qui par sa folie laisse le monstre irascible à mille têtes s’emparer d’elle ?
Il n’y a que la folie qui la sépare de la pièce se trouvant derrière cette porte… »

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possibles la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion.
    C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.
    Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.


Scroll to top