Sa première fois – Confession d’une femme du siècle

Que se passe-t-il lorsque le paradisiaque de la jeune découverte des amours se mue en une impitoyable descente dans les abysses ? C’est cette problématique qu’Arthur Weber, ancien étudiant en psychologie et écrivain, évoque et explore au travers de la biographie de Magda Néotile, en espérant conjurer certaines des infamies de l’existence qui écorchent notre époque.

La publication du présent livre pourrait aider les victimes à se sentir moins esseulées, à transcender leur passé et à savoir où et à qui s’adresser pour obtenir de l’aide ; il pourrait améliorer la compréhension des proches qui seront plus à même de compatir et d’agir ; et cela pourrait – qui sait – changer et faire changer des mentalités potentiellement destructrices souvent relatives à certaines superstitions contemporaines.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

1 028,00
financé sur 990,00
0
jours restants
29
contributeurs
103.84%
collecté
Projet réussi ! Un grand merci à tous les contributeurs !

Description

Sa première fois relate des drames dramatiquement ordinaires, ainsi que leurs conséquences fréquentes, insidieuses et délétères, y compris au long cours.
Qu’il s’agisse de sévices sexuels, de violence, de désertification affective ou relationnelle, de déglingue ainsi que de conduites auto-destructrices.
Cet ouvrage aborde ces sujets sur un plan subjectif en tant qu’il est une biographie, un vécu réel et profond, ainsi que sur un plan objectif par l’intermédiaire des différentes statistiques et informations incluses, émanant d’études socio-démographiques, épidémiologiques, médicales, légales…


« Elle n’était que sourire, cette petite fille qui venait d’avoir tout juste 13 ans, collégienne toujours très joviale, très avenante. Elle trouvait de quoi rire de tout et de rien, elle s’en allait avec aisance vers les autres. Elle pensait avec une grande sincérité que dans chaque personne se trouvait du bon, que personne n’était fatalement mauvais.
Pour elle, tout le monde était bon, à des degrés divers, peut-être, mais elle en était profondément persuadée. Elle pensait aussi qu’il ne fallait jamais cesser de rêver, ô grand jamais ! Que même grand il fallait toujours conserver précieusement son âme d’enfant, si prompt à s’émerveiller, à découvrir, comme si tout n’était qu’une aventure ; qu’il fallait la conserver comme si c’était une inestimable relique. Un phare.
Elle grandit avec des parents divorcés et des liens familiaux qui allaient en s’effilochant irrémédiablement, ces lambeaux semblaient s’entremêler, s’étrangler les uns les autres, et, de fait, elle dut porter cette incompréhension qui la dépassait ainsi qu’une tristesse muette, et ce en dépit – et à cause – de son jeune âge.
Aussi loin qu’elle se souvienne, elle a grandi avec son frère E. de 2 ans son aîné et de sa petite sœur qui n’avait que quelques mois.
Confrontée à cette histoire familiale – si banale finalement, elle ressentait comme un besoin d’évasion, or, ce besoin de partir loin de tout ce qui l’encombrait, la pesait, l’éreintait au quotidien ; elle a grandi comme elle a pu, avec un père absent les trois quarts du temps, une mère démissionnaire sans éducation, sans limites, sans repères, son foyer était une taupinière. Elle faisait ce qu’elle voulait… ou plutôt ce qu’elle pouvait… et à cette époque elle trouvait cela naturel si l’on peut dire.
Elle a connu très tôt, les soirées alcoolisées et les drogues ; peut être beaucoup trop tôt, mais ça elle ne le réalisait pas, elle ne le pouvait pas. »

  • Le budget souhaité

    Mon budget idéal serait de 990 €. La publication nécessite de participer à la correction, la mise en page, l’impression et la commercialisation afin que ce travail de création soit le mieux valorisé possible.

    Les participations seront réparties de cette manière :

    – 20 % pour la correction, la mise en page et la création de la couverture ;

    – 55 % pour l’impression.

    – 25 % pour la promotion.

    C’est pourquoi aujourd’hui je fais appel à vous, auteurs, lecteurs, passionnés de lecture !

    Votre soutien me sera précieux et c’est pourquoi je vous propose différentes contreparties en échange de votre aimable soutien.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

Scroll to top