TERRE MER

Marie SIMONEAU, comédienne, a été formée aux conservatoires de Grenoble et de Montpellier en section professionnelle. Elle évolue depuis en électron libre en travaillant avec plusieurs compagnies théâtrales. Théâtre sur scène classique ou contemporain, hors les murs, pour enfants, déambulatoire poétique ou lectures théâtralisées, chaque rencontre lui permet d’élargir son éventail de jeu. Elle participe également à des tournages de télévision et de cinéma, chante dans des spectacles et fait des voix off. Auteure, son texte Terre Mer a été sélectionné en 2017 par le jury de «Nouvelles Voix» à la maison de la poésie de Montpellier. Elle collabore avec la Cie La Morena depuis 2017. C’est face à la Mer que tout a commencé, ce besoin, cette urgence d’écrire et de dire.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciement et vous recevrez le livre en avant-première !

1 703,00 de préventes
51 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
172.02%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
1 Projet(s)
Extrait validé 1 -15

 

Entremêlant l’Histoire officielle et son histoire personnelle, Marie Simoneau raconte la résistance et la révolte des femmes contre l’esclavage en Martinique.
Surgit d’abord la voix de Jeanne, l’esclave du Bénin. Puis viendra celle de Reine, l’arrière-grand-mère de Martinique. Les aïeules.
L’originalité du texte réside dans son écriture, entremêlant théâtre, poésie et récit.
TERRE MER a été sélectionné par le jury de lecture de la maison de la poésie de Montpellier « Nouvelles voix » et est devenu un spectacle musical mis en scène par Emmanuelle Bunel ( Cie la Morena) qui en a composé les chants, interprétés par le choeur polyphonique Les Cytèles.
Marie Simoneau joue seule en scène ce spectacle qui tourne beaucoup en collèges, lycées et tout public, accompagnée à la régie par Stéphanie Hanot.
Les spectateurs et enseignants ont souvent manifesté le désir d’avoir le texte en main, pour le relire et le transmettre.
Il s’agit d’une petite histoire dans la grande Histoire dont la portée est universelle.

EXTRAITS

“Je suis une laminaire, algue portée par les vents de terre et de mer, je lutte contre ces vagues. Les vagues qui, d’un continent à l’autre, charrient rancune, racisme et intolérance. Ces vagues que contrecarrent les bras de mer et de terre pour nous bercer, nous consoler et créer le détroit d’un nouvel horizon (…).”

« Yé Cric ! Yé Crac ! Il était une fois…
Blanc coton, blanc colon, du cri du coton noir en sang s’élève, mystérieuse, l’ébauche de deux visages : Jeanne et Reine, les matrices. De l’esclave, vous avez toutes deux connu la douloureuse condition (…).

crédit photo Jean-Emmanuel Roché.

De ta vie, ich moin, comme Jeanne et Reine tu seras toujours décisionnaire.

Ici s’achève mon récit. Il n’est pas dit qu’il ne s’échappe pas de mes bras pour venir enlacer les vôtres. Qu’un petit bout de vous n’y soit pas mêlé et partagé. Cela, l’histoire ne le dit pas. »

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.