• No products in the cart.
Voir le panier
Subtotal: 0,00
Recherche

Les folles aventures de M. Gramou

Je suis responsable du développement d’une entreprise dans les services à la personne, père d’une petite fille de 5 ans. Je n’ai pas fait d’études littéraires, mais j’ai toujours aimé lire et écrire. J’ai commencé à écrire ce livre pour faire rire une amie. Je n’ai jamais pensé à le faire éditer jusqu’aux encouragements d’une de mes collègues et amie très chère.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir partenaires de cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

1 019,00
de préventes sur 990,00
0
jours restants
16
contributeurs
102.93%
Projet réussi ! Un grand merci à tous les contributeurs !

Description

Le héros du livre, M. Rannou, est un Français moyen, boucher-charcutier dans la ville fictive de Pithiviers-sur-Saône. Il est considéré comme « un homme qui compte » dans sa commune. Il vit sa vie à travers la charcuterie (principalement les saucisses dont il est le fournisseur officiel de la cantine de la sous-préfecture). Sa femme est totalement folle de lui, au point de se sentir indigne de l’avoir épousé.
L’originalité réside probablement dans le fait qu’on a rarement autant parlé de charcuterie dans un bouquin.
Il n’y a aucune réflexion derrière ce livre, je l’ai juste écrit pour m’amuser et, je l’espère, vous amuser également.

« Il est des certitudes comme des évidences, elles-mêmes identiques à des lapalissades dont l’authenticité n’est plus à prouver (et vice et versa) : M. Rannou Père est un homme qui compte à Pithiviers-sur-Saône. Les pavés des rues résonnent encore du grésillement des saucisses de la boucherie-charcuterie Rannou (les meilleures grillades depuis 1732) que l’on faisait griller chaque semaine lors des kermesses municipales annuelles. Le célèbre Théâtre des rêves, lieu de la non moins célèbre porrida, dresse toujours ses ruines imposantes, ruines dont les pierres, imprégnées à jamais du sang des mammifères ongulés tombés face au porrero Rannou père, chanteront pour l’éternité les exploits du héros, juste face à la déchetterie municipale près du rond-point. Le musée de la bidoche, attraction célèbre du centre-ville de Pithiviers-sur-Saône, conserve toujours en son sein les nombreux articles de Charcut’Mag et du Pithiviers-sur-Saône-News consacrés à l’enfant du pays. La plus grande et la plus belle de toutes les reliques n’en reste pas moins la fameuse banderole “Monsieur Rannou, merci pour les saucisses”.

Il est donc des évidences comme des certitudes, identiques elles-mêmes à des lapalissades dont n’est plus à prouver l’authenticité (et vice et versa) : à Pithiviers-sur-Saône, riante capitale sous-préfectorale de la saucisse de qualité de père en fils depuis 1732, on célèbre encore et toujours le plus grand d’entre tous, le pithiviens-sur-saônois le plus illustre, un homme qui compte et dont l’épousée peut se targuer d’avoir fait un bon mariage : M. Rannou Père ! »

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possibles la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion.
    C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.
    Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.


Scroll to top