Unis par le danger

Je m’appelle Isabelle Tiercelin. Je suis née en Normandie en 1966. Depuis plusieurs années maintenant, je me suis découvert une véritable passion pour l’écriture. J’adore mettre en scène des personnages mystérieux et romantiques, en y ajoutant un soupçon de suspens. Donner une âme à un personnage, et faire que le lecteur qui lira mon histoire puisse s’identifier. Mon livre est une romance mélangée à une enquête policière.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

1 015,00 de préventes
26 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
102.53%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
1 Projet(s)
Extrait validé 1-13

 

« Où que tu ailles, je te retrouverai, mon amour. Bientôt, nous serons réunis ».

Un malade a menacé Constance West. Depuis, elle vit dans la peur. Elle part se réfugier dans ses Alpes natales pour demander de l’aide à Blake Montgomery, le meilleur ami de son frère.
Jamais elle ne pensait qu’elle reverrait un jour celui dont elle était tombée amoureuse, et qu’elle avait fui parce qu’il était fiancé.

Et encore moins avoir à lui demander son aide pour la protéger…

Extrait

Le bourdonnement du téléphone de Constance la fit sursauter.
Elle regarda qui l’appelait et dit à Blake :

– Je vous laisse parler. C’est Caroline. Je vais la prendre sur la terrasse.

Une fois dehors, elle prit l’appel.

– Bonjour Caroline, dit-elle gentiment.
– Bonjour Constance. Tu m’as manqué.

Elle reconnut aussitôt la voix de Steve Collins, «merde».
Constance se mit à trembler.

– Steve !
– Ah, je vois que tu ne m’as pas encore oublié, dit-il d’une voix douce.
– Que me voulez-vous ? Et pourquoi avez-vous le téléphone de Caroline ?
– Parce que je suis avec ta charmante belle-sœur.

Quoi ? Caroline ? Non !

– Qu’est-ce que vous lui avez fait ?
– Écoute-moi bien, sale garce. Mon frère est mort par ta faute. Tu as des comptes à me rendre. Tu vas payer !
– Qu’est-ce que vous voulez ?
– Toi ! C’est toi que je veux. Et tu as intérêt à ne rien dire à ton détective si tu veux revoir ta belle-sœur et son bébé vivants.
– Tu as deux heures. Si tu parles, je le saurais.
– Compris ?
– Oui, répondit-elle dans un souffle.
– N’oublie pas, si tu parles, je la tue.
– Garde ton téléphone avec toi, car si tu as répondu à mon appel, c’est que tu en as un nouveau.
Et pas un mot où je la fais souffrir avant de la tuer.
Quelqu’un va venir te chercher au bout de la route qui mène au chalet. Tu as deux heures pour me rejoindre, alors ne traîne pas.
– Comment est-ce que je peux être sûre que Caroline est avec vous ?
– Regarde ton téléphone, je viens de t’envoyer une photo.

Et il raccrocha.
Constance était morte de peur.
Elle reçut la photo, et vit Caroline attachée et les yeux bandés. Elle n’arrivait pas à voir sur la photo où sa belle-sœur se trouvait.
L’estomac de Constance se retourna et elle fut prise de nausées.
Elle inspira profondément. Cela la calma un peu. Puis, elle se mit à réfléchir. Il fallait qu’elle prévienne Blake. Mais comment ?

Elle se décida à retourner à la cuisine.

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.