Du bout des lèvres

Scientifique de formation, commerciale de métier, littéraire de cœur, Laura Vaissaud souhaite révéler à ses lecteurs le déclic qui l’a mise sur le chemin de sa vocation, à savoir l’écriture.

Après un thriller aussi intriguant qu’addictif intitulé Dessine-moi un enfant, Laura Vaissaud se lance dans l’écriture d’un feel-good. Son second roman Du bout des lèvres est un livre teinté d’optimisme qui vous donnera envie de gravir la montagne des rêves.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

1 020,00 de préventes
44 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
103.03%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
1 Projet(s)
Extrait validé 1-15

 

Du bout des lèvres est une quête de soi, une histoire de vocation et de détermination. C’est une leçon d’espoir pour tous ceux qui désirent partir à la conquête de leur rêve. Ce roman aborde des thématiques universelles comme l’amour, l’amitié ainsi que les choix épineux que l’on est amené à faire dans la vie. Le lecteur basculera d’une émotion à l’autre, tantôt le rire, tantôt les larmes et pourra, à travers les personnages, entamer un voyage initiatique au cœur de lui-même.

Participer à la création de ce livre, c’est accorder de l’importance aux rêves, dont celui de Laura Vaissaud bien entendu, mais c’est aussi l’occasion de découvrir une nouvelle plume qui figurera peut-être parmi les auteurs phares de demain.

Précommander Du bout des lèvres est la garantie d’une expérience réussie en tant que lecteur grâce à :

  • Une belle leçon d’optimisme
  • Une incroyable histoire d’amitié intergénérationnelle
  • Une conquête vers ses rêves
  • Des personnages complexes et profonds
  • Une réflexion sur le sens de la vie
  • Des montagnes russes émotionnelles
  • De l’humour

Extrait

Dans un murmure, juste avant de m’embrasser sur la joue, ma mère me répétait souvent : « Rater, c’est gagner le droit de réessayer. ». Elle avait raison, comme toutes les mamans. Mais je n’ai compris que bien plus tard qu’elle chuchotait à mon oreille le courage qu’elle rêvait elle-même d’avoir.
Allongée sur mon lit, les yeux clos, la sagesse de ma mère vient me bercer comme autrefois. La nuit a toujours été le catalyseur de mes souvenirs et je me laisse glisser des années en arrière, à une époque où mes rêves n’étaient pas encore teintés de désillusion. L’énergie de la fillette que j’étais m’étonne encore aujourd’hui. Je voudrais lui souffler de ne pas écouter les préjugés des adultes, mais je ne peux qu’assister en témoin impuissant à la scène qui se déroule derrière mes paupières.

Allez, fini de jouer ! J’ai quatre ans maintenant, je ne suis plus un bébé. C’est énervant quand Papa et Maman oublient que je suis grande. Je laisse mes poupées Barbie sur le sol du salon pour rejoindre mes parents qui ont l’air très concentrés. Papa regarde le journal et Maman lit un roman d’amour. Comme tous les dimanches, il y a du jazz à la radio. J’aime bien écouter ça, même si je préfère les chansons des dessins animés.
Je me mets devant eux, mais il n’y a que Maman qui lève la tête. Elle doit avoir peur que je fasse une bêtise. Je n’écoute pas toujours ce qu’elle dit avec Papa parce que j’en ai marre que ce soient les grands qui décident de tout. Moi aussi, je peux choisir ce que je veux faire : taper sur des casseroles, imiter les oiseaux, crier très fort… Il y a plein de façons de s’amuser, surtout en faisant du bruit.
Pour me préparer, je respire en gonflant mon ventre. Un, deux, deux et demi… Trois ! J’y vais. « Au clair de la luuune, mon ami Pierrooot, prête-moi ta pluuume pour écrire un mooot. » Je continue la chanson un peu plus fort. « Ma chandelle n’a plus de feu… » Oups ! Je me suis trompée. C’est hyper dur ce moment. Maman pose son livre sur la table basse et se tourne vers Papa en souriant.
— Tu as entendu ?
— Quoi ?
— Samantha a vraiment bien chanté. Vas-y ma chérie, chante encore une fois pour Papa !
Je recommence là où je m’étais arrêtée. Cette fois-ci, promis, je vais tout dire correctement. « Ma chandelle est mooorte, elle n’a plus de feu, ouvre-moi ta pooorte pour l’amour de Dieu ! » Maman applaudit, mais Papa non. Il ne dit rien et il n’a pas l’air content. Je ne comprends pas pourquoi. J’ai chanté comme il faut, pourtant.
— Elle a du potentiel, hein ? Notre fille deviendra chanteuse, j’en suis sûre !
— Ne dis pas n’importe quoi ! Chanteuse, ce n’est pas un métier. Elle ne sera pas comme tous ces zouaves sans avenir, bon sang !  Elle deviendra ingénieur, comme moi. Ça au moins, c’est un vrai métier !
C’est tout. Papa reprend son journal, l’air de rien. Je cours retrouver mes poupées Barbie. Elles sont gentilles elles au moins, pas comme Papa. J’entends Maman qui s’approche. Elle a un détecteur de larmes dans son cœur. Elle devine quand je suis triste, même quand je ne pleure pas. Elle est un peu magicienne, je crois. Elle s’installe à côté de moi, colle sa bouche à mon oreille et me parle tout doucement : « Il faut que tu continues à chanter, c’était très bien. ». Mais dans ma tête, je ne pense qu’à une seule chose : chanter, c’est mal.

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.