L’enfant du Monte Rotondo

Né à Jallieu dans L’Isère, marié, père de deux filles et de cinq petits-enfants, j’ai toujours désiré écrire des romans policiers. Je me suis lancé à la retraite. L’enfant du Monte Rotondo est le onzième roman. Depuis plusieurs romans mon héroïne est une profileuse corse. L’idée était de la faire enquêter sur son île.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciement et vous recevrez le livre en avant-première !

1 024,00 de préventes
10 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
100%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
1 Projet(s)

Mon projet est de parler de cette belle île qu’est la Corse. Le thème du livre est une terrible vengeance envers une famille mafieuse corse. Connaissant bien la Corse, son originalité est de faire découvrir les merveilleux sites qui la composent. Je pense que les gens seront conquis par le suspense qui monte crescendo, et par une fin inattendue qui en surprendra plus d’un.

Extrait

La circulation du centre-ville était toujours difficile, Carella mit vingt minutes pour rejoindre le commissariat. Il entra dans son bureau et ouvrit le système informatique de recherches, puis entra le nom de Pierre Santuci. Il comprit aussitôt pourquoi il connaissait ce nom. Il était le fils cadet de Pasquale Santuci, un des chefs de familles rattachées au clan Pieri. Ça commençait à sentir très mauvais. Après Pierre-Antoine Pieri c’était au tour de Santuci de perdre un fils. La guerre des gangs reprendrait-elle ? Carella n’aimait pas cette situation. Jeune inspecteur, il avait vécu celle d’il y a vingt ans. Cela avait duré presque une année avec une vingtaine de morts, avant que Pieri reprenne les rênes de l’organisation et rassemble toutes les familles. Qui pouvait bien déclencher les hostilités ? depuis vingt ans les anciens avaient prêté allégeance à la famille Pieri, mais qu’en était-il de la nouvelle génération ? certains pourraient avoir des ambitions, mais une chose clochait. Pourquoi assassiner les fils au lieu des pères chefs de familles ?  Il ne comprenait pas où cette stratégie pouvait mener. Il avait une certitude, comme d’habitude ça allait remuer en hauts-lieux. Il entendait déjà sa hiérarchie, le préfet demander comme à chaque fois des résultats rapides. Il prit le téléphone et appela Pasquale Santuci. C’était la seconde fois en deux jours qu’il allait annoncer la mort d’un fils à son père, il détestait cela. Connaissant Santuci il s’attendait au pire. Le téléphone décrocha à la troisième sonnerie.

– Bonjour je suis le commissaire Carella, pourrais-je parler à Pasquale Santuci ?

– C’est mon père, je l’appelle. Papa il y a un flic pour toi.

Santuci prit le téléphone.

– Allô ! c’est pourquoi ?

– Bonjour vous me connaissez, je suis le commissaire Carella. J’ai une mauvaise nouvelle…votre fils Pierre vient d’être abattu dans un hôtel de passes à Bastia.

– …

– Allô ! vous êtes-là ?

Il le devinait tremblant de tout son corps, la douleur devait lui tenailler les tripes, car il mit du temps à réagir.

– Pierre est mort ? furent ses premières paroles.

– Oui, assassiné dans la douche de deux balles en pleine tête.

– Mon Dieu ! comment est-ce possible ? Vous êtes sûr que c’est mon fils ?

– Totalement sûr, il était avec une pute quand c’est arrivé.

– Qui a fait le coup ? vous connaissez le mec ?

– Ganté et cagoulé, nous n’avons rien pour l’instant. De votre côté, connaissez-vous une personne qui vous en voudrait ?

– Non je ne vois pas. Mais je sais une chose, si jamais je découvre son identité, il va regretter l’instant où il est né.

L’état d’esprit de ces mafieux face au malheur impressionnait toujours Carella. Après avoir encaissé le choc, Pieri et Santuci réagissaient de la même façon. Bien que la douleur leur tenaillât les tripes, ils se projetaient aussitôt dans l’après, à savoir comment retrouver les assassins afin de les punir à leur façon.

Contreparties

6,00
- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans le livre
1 contributeurs
Campaign already completed.
12,00
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
Campaign already completed.
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
5 contributeurs
Campaign already completed.
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
Campaign already completed.
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
Campaign already completed.
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l'auteur
2 contributeurs
Campaign already completed.
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.