Voyage sous la constellation du chien

Éducatrice canine et vagabonde dans l’âme depuis toujours, il y a 8 ans j’ai décidé de partir pour la première fois à vélo, et pas question de laisser mon fidèle compagnon Jah-li derrière moi ! À nous deux, nous allions créer un binôme de choc, et marquer les esprits au fur et à mesure de nos rencontres sur la route. De cette folle aventure est né ce récit, afin de démontrer que voyager avec son chien est non seulement possible mais est un plaisir absolu, inspirer d’autres belles histoires comme la nôtre mais aussi sensibiliser contre l’abandon des animaux de compagnie.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir partenaires de cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

1 521,00
de préventes sur 990,00
0
jours restants
58
contributeurs
153.64%
Projet réussi ! Un grand merci à tous les contributeurs !

Description

Extrait

Voyage sous la constellation du chien c’est des centaines de pages d’évasion pour découvrir le pari fou d’une jeune femme partie à l’aventure à vélo avec son chien Jah-li. Un voyage qui les mènera à travers une trentaine de pays et quelque 17 000 km au total. Suivez leur belle épopée de France jusqu’en Asie centrale, en passant par la Scandinavie, la Russie et l’Europe de l’Est, au fil de leurs rencontres et de leurs bivouacs sauvages, pour vivre avec eux leur rêve de liberté sur les routes du Monde.
Participer à la naissance de ce projet, c’est lui permettre de voir le jour et ainsi partager leur histoire avec le plus grand nombre, dans l’objectif de lutter contre l’abandon massif des chiens et des chats, dont la France détient le triste record (100 000 abandons estimés chaque année). En espérant que ce témoignage hors-norme encourage d’autres personnes à se lancer à leur tour dans cette formidable aventure, humaine et canine !

« Alors un jour, un beau jour, j’ai décidé que c’était le bon jour, et qu’il était grand temps de réaliser mon rêve, de me lancer à corps perdu dans ce fabuleux projet… Je me suis préparée, méthodiquement, comme pour un combat. J’ai fait le vœu de ne rien oublier. Je partirais quand tout serait prêt, quand je serais prête. Évidemment, ce moment n’arrive jamais. Alors je me suis fixé une date, il en faut bien une. Choisir une destination, un but, une direction… Je ne me souviens plus du moment précis où j’ai trouvé mon tout premier objectif de voyage, mais je crois que je l’ai choisi avant tout pour en avoir un. Alors, pourquoi pas le Cap Nord, en Norvège ? Après tout, j’ai toujours été fascinée par les régions polaires, le Grand Nord, les climats froids, la toundra, les immensités glacées… Bref, tout un univers féerique. C’était dit, nous partirions avec Jah-li le jour du solstice d’été, cap au nord, et à vélo !
[…]
En quelques minutes, le vent se lève et les premières gouttes raisonnent déjà sur la toile. Puis les éclairs se joignent rapidement au déluge et je me demande si le choix du bivouac en plein champ ouvert était si judicieux par ce temps-là… L’orage éclate maintenant franchement et la foudre semble parfois tomber tout près de notre campement de fortune. C’est fou ce que l’on peut se sentir vulnérable à l’abri d’une simple toile de tissu, si fine, lorsque la météo se déchaîne au-dehors. Je me souviens de ce fort sentiment de culpabilité à l’idée d’avoir entraîné mon pauvre Jah-li dans cette galère.
Alors je l’ai regardé, l’animal, couché sur le dos les quatre fers en l’air, vautré bien au chaud dans ses couvertures douillettes, il ronflait. Le tonnerre grondait, le vent secouait la tente de tous les côtés, et lui dormait comme un bébé. Il était évident que je devais m’inspirer de sa sérénité… Entre autres.
[…]
C’est donc à moins de quatre heures de l’expiration de mon visa russe que finalement, in extremis, en toute fin de journée, un premier barrage policier nous indique que la frontière avec le Kazakhstan ne doit plus être loin. Je me retourne une dernière fois sur la Russie et savoure cet instant, celui où l’on n’est plus tout à fait dans un pays, mais pas encore dans le prochain. Cette idée de frontières, de lignes imaginaires et arbitraires, censées délimiter et morceler la Terre, voilà qui n’a rien à faire au milieu de notre rêve de liberté que nous essayons de construire jour après jour avec Jah-li… Pourtant, je savais en partant que nous allions devoir nous confronter à la réalité. Eh bien, nous venons d’y faire face une nouvelle fois, et plus que jamais ce jour-là. »

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possibles la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion.
    C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.
    Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.


Scroll to top