Actualités

Entretien avec Franck de Beaucé – La fabuleuse invention du marquis de Beaucomte

Quel a été votre sentiment quand votre livre est paru ?

Quand mon livre est paru, j’ai éprouvé un sentiment de satisfaction et de joie, car j’ai beaucoup œuvré pour cet ouvrage.

Quels ont été les retours des premiers lecteurs ? Que vous ont-ils dit sur votre livre ?

Pour l’instant, je n’ai eu qu’un retour, une lectrice qui a beaucoup aimé ce voyage dans le temps, et le fait que mes personnages reviennent dans certaines époques et ainsi de suite.

Que retenez-vous de cette expérience d’édition par rapport à votre travail d’écriture ? En avez-vous tiré des enseignements ?

Le fait d’avoir une belle couverture et une bonne mise en page, c’est important à mes yeux.  Mais aussi la diffusion qui est fondamentale pour un auteur.

Quelle est l’originalité de votre livre selon vous ? A-t-elle été perçue par vos premiers lecteurs ?

Mon livre a sa part d’originalité, car il met en scène plusieurs personnages qui voyagent dans différentes époques, et qui ont le don de parvenir à accomplir leurs missions,  mais aussi à jouer un rôle important que ce soit à Venise au siècle des Lumières,  à Paris au temps sombre de la Saint-Barthélemy,  ou à la cour des Tuileries sous l’Empire.  Des personnages en somme curieux,  observateurs des mœurs et coutumes des époques traversées,  téméraires et plein d’humour.

Conférencier de métier,  je me suis beaucoup documenté sur ces époques choisies.

Comment s’est passé votre travail d’écriture ? Avez-vous une méthode pour écrire ? Des rituels ou des astuces ?

Mon travail d’écriture se fait au fil de l’inspiration…. et les lieux enchanteurs que je fais visiter aux amoureux de la capitale, comme l’Opéra Garnier,  ou certains quartiers  (celui du Louvre, Saint-Germain l’Auxerrois, etc….) m’ont inspiré. Sans oublier,  ces belles vues de la Sérénissime,  des palais visités lors de nombreux voyages avec mon épouse dans cette belle Cité des Doges.

Le pouvoir illimité de l’imagination,  la sensibilité mêlées à l’acte d’écrire,  permet à l’auteur de vivre mille vies,  d’être dans l’éternité….. d’être enfin !  De devenir à son tour ses personnages palpitants.  Eux miroir de sa personnalité.

Le poète des illuminations,  du bateau ivre, l’a dit : la vraie vie est ailleurs. 

Arthur Rimbaud était un chercheur d’absolu dans son paysage intime et sur terre.

Pour moi l’absolu ou la vraie vie, c’est la littérature.

Envisagez-vous d’écrire un autre livre ? Si oui, sur quoi avez-vous envie d’écrire pour ce prochain livre ?

Oui, je compte écrire la suite de mon œuvre, avec ces mêmes personnages,  hauts en couleur, passionnés, ouvert d’esprit, et surtout rocambolesques  en diable.

Franck de Beaucé, auteur de La fabuleuse invention du marquis de Beaucomte, disponible sur le site des Éditions Maïa. Cliquez ici pour le découvrir.