Entretien avec Yoann Caron – Dis-moi, c’est quoi la fibromyalgie ?

Entretien avec Yoann Caron – Dis-moi, c’est quoi la fibromyalgie ?

Quel a été votre sentiment quand votre livre est paru ?

Un immense bonheur et une grande fierté ! Je me souviens encore de l’émotion qui a été la mienne non seulement à travers la validation de mon projet par le comité de lecture et l’éditeur lui-même, mais aussi à travers tous ces mois de bataille et de travail acharné pour donner vie à mon roman. Finalement, ce projet faramineux qui me tenait tant à cœur a vu le jour et je crois dire avec une très grande sincérité que le plus beau des moments à travers la naissance de ce projet a été la réception de ce premier exemplaire. Ce livre que je tenais pour la première fois entre mes mains et qui finalement était devenu pareil à la naissance de mon propre enfant, que je tenais pour la première fois dans mes bras.

Quels ont été les retours des premiers lecteurs ? Que vous ont-ils dit sur votre livre ?

J’ai été profondément touché par les premiers retours de mes lecteurs, qui pour la plupart m’ont découvert à travers ce roman pour enfants, mais aussi à travers mon tout premier livre autoédité : « Conversation avec moi-même… ». Cet ouvrage, narrant l’histoire d’une petite fille découvrant la pathologie de sa maman à travers chacune de ses pages, était des plus symboliques pour moi, car étant moi-même ce papa atteint de cette pathologie et ayant dû expliquer cette maladie à mes propres filles. Il était important pour moi d’apporter cet outil ludique, pour aider chaque personne souffrant de fibromyalgie, afin d’expliquer leurs maux à leurs enfants et entamer à travers ce roman un échange et une conversation.

Certains ont vécu les mêmes difficultés que moi, à expliquer l’impensable à leur bien le plus précieux. D’autres se sont totalement reconnu à travers le moindre de mes mots ou illustrations de mon amie Marie Magère.

Finalement je ne peux qu’être ému en relisant chacun de leurs retours et mots de remerciements, face à cette bataille qui nous est commune : la reconnaissance et la compréhension de notre pathologie. Ainsi j’ai le sentiment d’avoir réalisé cette œuvre, pour le bien commun et pour soutenir chaque personne qui souffre de cette situation.

Que retenez-vous de cette expérience d’édition par rapport à votre travail d’écriture ? En avez-vous tiré des enseignements ?

Qu’il ne faut jamais abandonner et aller au bout de ses rêves les plus fous. Oui parfois le doute et la sensation d’exécuter un travail en vain peuvent vous envahir. Vous pouvez même souffrir pendant plusieurs semaines de ce syndrome atroce qu’est la page blanche. Moi-même j’ai à plusieurs reprises douté du bien-fondé de mon travail et de la finalité de mon œuvre. Pourtant c’est avec acharnement que j’ai combattu mes propres démons et ce manque de confiance terrible, qui est le mien. Tout cela n’aurait pas été possible sans le soutien inconditionnel et sans faille de ma famille, de mes filles et de ma tendre épouse. Je leur dois tout, car grâce à leur Amour je n’ai jamais abandonné !

Quelle est l’originalité de votre livre selon vous ? A-t-elle été perçue par vos premiers lecteurs ?

L’originalité de mon livre réside dans le fait qu’aucun livre au monde n’existe sur la fibromyalgie. En réalité, je veux dire qu’aucun ouvrage pour enfants n’a été écrit à destination des parents, pour expliquer à travers une simple histoire la réalité de leur pathologie et le courage, la force et la détermination de ceux qui se battent contre ce fléau. Aujourd’hui ce livre, que j’ai écrit à leur attention, a pour but non pas de trouver les réponses à leurs questions, mais d’amener à cette conversation intime entre parents et enfants, qui sont en souffrance. Cela permet d’initier un début de partage sur un sujet des plus tabous et de donner de la voix à la reconnaissance de notre pathologie si peu reconnue et acceptée.

Le bénéfice que rapportera ce roman sera reversé aux associations œuvrant dans la lutte et la reconnaissance de la fibromyalgie.

Comment s’est passé votre travail d’écriture ? Avez-vous une méthode pour écrire ? Des rituels ou des astuces ?

Que cela soit à travers un livre pour enfants ou destiné aux adultes, le travail d’écriture est une chose qui demande du temps, de la ténacité et du travail. Oui certains jours, l’envie et la volonté d’écrire quelques pages peuvent manquer. L’écriture d’un roman ne doit pas pour autant devenir une corvée en soi ou une obligation. Il y a des jours sans et des jours avec et je me suis surpris plus d’une fois à écrire plusieurs chapitres d’affiler à travers la frénésie de cette passion, alors que l’envie initiale n’était pas au rendez-vous.

Parfois je tape sur mon ordinateur et d’autres fois je dicte pour que mon discours soit plus authentique. Souvent j’ai le besoin d’écrire seul et au calme ou d’avoir à mes côtés la présence rassurante de mon épouse. À mon sens il n’existe aucune méthode miracle ou à conseiller à travers le travail d’écriture d’un roman. Mais c’est celle, qui nous convient le mieux personnellement, qu’il faut choisir. Personnellement j’écris davantage en fin de soirée ou dans la nuit (ma profession hospitalière me laissant peu de temps dans la journée) et avec une bonne tasse de café bien chaud, qui rapidement a tendance à se refroidir au fur et à mesure du fil de mon écriture.

Envisagez-vous d’écrire un autre livre ? Si oui, sur quoi avez-vous envie d’écrire pour ce prochain livre ?

À l’heure actuelle, j’ai plusieurs projets d’écritures en préparation.

Dès la sortie de « Dis-moi, c’est quoi la fibromyalgie ? », mon idée était d’étendre ce travail à travers différentes pathologies ou évènements de la vie pouvant bousculer l’existence même d’un enfant. C’est pourquoi je désire réaliser en compagnie de Marie Magère, une collection de roman à destination des enfants et des parents, dont des thèmes différents et variés seront traités (ex. : Dis-moi, c’est quoi l’Alzheimerl’endométriose…). À préciser que le bénéfice de chaque roman vendu ira aux associations luttant pour ces différentes pathologies.

En parallèle, je travaille à l’écriture d’un roman pour adulte sur le thème du cancer du poumon. Ce livre racontera l’histoire d’un homme, à travers son journal intime, qui dévoilera son ressenti et sa lutte à travers cette pathologie effrayante et pouvant à jamais changer le destin d’une vie.

Cet ouvrage, que j’espère sincèrement vous présenter un jour prochain et faire éditer au sein des Éditions Maïa

Yoann Caron, auteur de Dis-moi, c’est quoi la fibromyalgie ?, disponible sur le site des Editions Maïa. Cliquez ici pour le découvrir.