Cinq Migrants pour une même destination : Le Drame

Je suis auxiliaire socio-éducatif au sein de l’association Saint Benoit Labre à NANTES. Nous accueillons des personnes sans abri, presque essentiellement des personnes migrantes, demandeuses d’asile pour beaucoup d’entre elles. Nombre d’entre elles souffrent de pathologies graves et parfois incurables. J’ai écrit ce livre pour sensibiliser le monde sur le vécu des immigrés qui au sacrifice de leurs vies laissent tout derrière eux en espérant vivre un avenir meilleur qui tourne au drame pour les uns et au bonheur pour les autres.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maia, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevez le livre en avant-première,
Frais de port inclus !

428,00 de préventes
23 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
43.23%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Creator
1 Projet(s)

L’aventure, la peur de l’inconnu, le risque encouru, le fait de partir et de tout laisser derrière soi, sans garantie de retour. Contrairement à ce que les gens pensent, on a toujours immigré pour une raison. C’est loin d’être une partie de plaisir.

Ce roman en partie tiré d’une histoire vraie, nous raconte, comment le destin de ces cinq migrants venus des quatre coins de la planète se croise. De la Chine à la Mongolie en passant par la Bulgarie, pour se retrouver dans un petit village au nord de la Holland. Et là survient un drame qui va bouleverser la quiétude des habitants du petit village de Bergum. Dans le canal Princesse-Magriet, flotte une tète humaine, il s’agit d’un migrant assassiné sauvagement, porté disparu il y a 6 mois de cela. Le village est en alerte maximum, la peur s’installe, un criminel est en liberté. La police va ouvrir une enquête qui va s’avérer payante.

Extrait

Il est 3h de l’après-midi, nous sommes mercredi. Il fait beau, un soleil qui donne le sourire, 27 °C à l’ombre dans la ville de Guangzhou en Chine, la province la plus peuplées, 126 millions d’habitants. Elle tire essentiellement sa richesse de la mer et du commerce. La majorité des habitants est concentré dans le delta de la rivière de la rivière des perles.

C’est ainsi que, deux prisonniers de droits communs venaient d’être libérés de prison de Pingshi, une prison située hors de la ville et qui compte à peu près mille six cents détenus.

Monsieur Wang Lee était bien connu des services de police. Lui et son acolyte Shen Shi avaient écopé d’une peine de 5 ans de prison ferme pour vol en bande organisé. Ils étaient aussi accusés d’avoir cambriolé une poissonnerie et volé la somme de 150.000 yuans équivalents de 20.000 euros. La police suspectait les deux complices d’avoir minutieusement caché l’argent quelque part, mais ne l’a jamais retrouvé.

Les deux complices avaient échafaudé un plan depuis la prison. Ils le mettraient en pratique, une fois leur liberté retrouvée. L’argent était bel et bien planqué. Après avoir purgé leur peine, ils n’étaient plus responsables envers l’état. Mais connaissant l’état Chinois, il fallait rester aux aguets. Il leur fallait quitter le pays le plus vite possible et l’unique solution qui s’offrait à eux, était la route de Hong Kong, située à 129km de Guangzon. Là-bas, ce n’est pas la même politique que sur le continent. Le système est multipartiste. La population jouit d’une vraie liberté contrairement à la Chine gouvernée par le parti communiste Chinois depuis 1949.

Nos amis savaient très bien qu’une fois sortis, la police serait à leur trousse. Ils pensaient néanmoins avoir quelques jours devant eux avant le début de la surveillance policière. Aussitôt sortis, nos deux amis prirent la direction d’une usine de vêtement qu’ils croyaient désaffectée, située hors de la ville. En arrivant, ils constatèrent qu’elle ne l’était plus, car elle était fonctionnelle.
Le savonnier de Chine était toujours là. Il n’avait pas bougé ; ce petit arbre atteindrait au maximum 10 à 15 mètres de hauteur.

Contreparties

6,00
- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans le livre
5 contributeurs
12,00
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
3 contributeurs
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
12 contributeurs
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
1 contributeurs
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l\'auteur
0 contributeurs
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.