COUPS MORTELS

Je suis avocat pénaliste à Paris. ‘Coups mortels’est mon 9ème livre publié et mon 4ème roman. Peut-être est-ce que je mourrais de ne pas écrire, comme le disait Rilke. Cela dit, on meurt toujours : allez savoir.

Le thème ? Hamlet en cour d’assises… La pièce est actualisée en mode 2021 bien sûr et pas besoin de l’avoir lue. Son originalité ? Comment la justice française traiterait le prince Fern de Danemark accusé d’avoir tué le chambellan de sa reine de deux coups de dague dans un rideau, à Paris. Le prince a droit à tout : garde à vue, détention provisoire à Fresnes, juge d’instruction suspicieux, procès aux assises avec témoins spéciaux, experts perturbés, plaidoiries enflammées, rebondissements à la Netflix. On rit beaucoup : je ne plaisante pas.

Et tout ceci du point de vue de l’avocat de la défense, Me Louis Cherbacho, un confrère qui crache le feu et fait ce qu’il peut. Il a du mérite : son client est-il fou, lui qui prétend avoir vu un fantôme ? J’ai beau avoir écrit ce livre, je ne voudrais pas être à sa place. C’est la 3ème aventure judiciaire de Me Louis Cherbacho : il y a eu le Mali (‘Une saison immuable’, 1998) et la Nouvelle-Calédonie (‘Chaos kanak’, 2006).”

Pourquoi participeriez-vous à sa création ? Mais enfin, parce que c’est le Grand Œuvre ! Le Magnum Opus !

Je vous propose donc de vous associer à la naissance du Grand Œuvre. Le jeu en vaut la chandelle. Les heureux contributeurs seront, s’ils le souhaitent, présents en cette qualité dans le magnum opus. Ils le recevront même en avant-première.

951,00 de préventes
39 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
96.06%
Objectif : 990,00
Projet terminé
Creator
1 Projet(s)

V2.Extrait validé 1-15

 

Extrait :

« Mesdames et Messieurs de la cour, j’ai l’honneur de défendre Fern af Billbourg. » Je me tus quelques instants. En fait, je m’immergeais dans moi-même et le temps s’étira. Je me redressai soudain. Je désignai un point à la gauche des jurés en tendant un doigt. Je tremblais. J’arrondis mes yeux.

Je criai :

« Là, là ! Le spectre ! Là, le fantôme ! » Je me reculais en proie à une terreur feinte. Mon bras tendu trembla : « Là ! » Deux jurés tournèrent brièvement la tête. « Que veux-tu gracieuse figure ?!? » Et je fixais toujours le même point. Je haletais. Prenant la cour à témoin, je lui lançai, désignant le vide que j’avais fixé : « Ne voyez-vous rien ? Lui, regardez comme sa lueur est pâle ! ». C’était absurde… « Là, il est vêtu comme de son vivant ! Il s’avance vers la sortie… » Je désignais, halluciné, la petite porte par laquelle j’étais déjà passé. « Il l’ouvre ! Il la franchit ! » Alors, je cessai de jouer. Une terreur sourde me prit. Je m’étais convaincu moi-même que je voyais le spectre !

Suivez les autres aventures de Me Louis Cherbacho 

Mes autres parutions sur la justice pénale

  • Les étapes de la créations

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.