Dans l’ombre de leurs existences

Marie Abalo, 53 ans, mère de trois enfants. Après avoir enseigné pendant vingt ans je me suis reconvertie dans l’aide à la personne. Au repos depuis deux ans pour des soucis de santé, je me suis mise à écrire, profiter de ce temps pour réaliser mes rêves de toujours.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre et vous recevrez le livre en avant-première !

284,00 de préventes
12 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
28.69%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
1 Projet(s)

Vous ne pourrez plus jamais vous asseoir dans une salle de cinéma, sans jeter un regard autour de vous, vous demandant quels secrets cachent les spectateurs. Vous ne regarderez plus vos voisins, qui, enfermés dans leurs rituels quotidiens, cachent des secrets de famille qu’ils ne sauraient que taire au plus profond d’eux-mêmes. Qui aura intérêt à tuer l’homme au perfecto sous le saule ?
Dans ce polar tentaculaire, la quête de vérités de son voisinage transportera l’héroïne, Lucille, dans un tourbillon de questionnements et découvrira plus qu’elle ne s’était imaginée.

Extrait

Mireille s’assoit dans la cuisine, pose les clefs de Lucille devant elle. Elle reste un moment à les regarder. Dans sa petite vie si fade depuis sa retraite, elle trouve extraordinaire d’observer la vie de Lucille changer. Elle avait l’impression qu’on venait lui offrir les clefs d’une caverne riche en émotions et d’énigmes. Son cœur palpite à l’idée qu’elle peut entrer dans le monde de Lucille et en apprendre plus. Ah ! Violation de sa vie intime…aimerait-elle qu’on en fasse autant avec elle ? Non, mais elle se rend compte que trop de sagesse est ennuyante. Elle va sur le balcon, fait tomber un pot de fleur sur la terrasse de Lucille, prend son balai et ramasse-poussière. En prenant les clefs, elle inspire par trois fois pour se donner le courage d’assumer sa curiosité et descend d’un étage.

« Ce n’est pas possible ! » se dit Mireille en pénétrant dans l’appartement de Lucille…

Elle est subjuguée par la décoration aux couleurs vives et joyeuses de son appartement, un vrai rayon de soleil. Les sourires des femmes qu’elle peignait envahissaient tout l’espace, elle ne peut s’empêcher de toucher  leurs lèvres qui semblaient si réelles, qui donnaient envie de les embrasser. Elle se rend doucement, sur la pointe des pieds jusqu’à sa chambre et voit une multitude de cadres photos accrochés. Elle s’approche pour détailler ses membres de la famille, ses frères, sa mère et son père. Mireille se fige sur place en le reconnaissant. Elle se dépêche de ramasser le pot de fleur, de balayer correctement la terrasse pour ne laisser aucune trace de son passage et en pleurs, retourne dans son appartement, dépose tout dans l’entrée et file dans sa chambre ouvrir la boîte de Christine. Elle regarde toutes les photos et retrouve celle qu’elle cherchait. En regardant de plus près, elle se rend effectivement compte que cet homme-là sur sa photo, était le père de Lucille. Elle relève la tête et s’adresse au portrait de Christine, accroché au-dessus de son lit :

—Christine, te rends-tu compte ? Je l’ai retrouvé. Je l’ai retrouvé ce salopard.

 

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.