L’école : décadence ou… espérance

de Jean-Pierre Bourgeois

Il est classique de dispenser la formation comme une nourriture à des personnes qui en manquent. Mais dispenser n’est pas penser. C’est au contraire être pris dans les filets d’une représentation maternelle inconsciente qui va de soi, et empêche en conséquence de réfléchir à la question : « qu’est-ce-que la formation ? ». Je veux au contraire faire voir la formation comme un processus de dépouillement des évidences qui empêchent de penser. Être en formation c’est apprendre à devenir léger !

Je vous propose de participer à la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine avec les Éditions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus il sera promu et diffusé. En retour, vous y graverez votre empreinte et y serez mentionnés en page de remerciements (selon accord). Vous recevrez ainsi le livre en avant-première, frais de port inclus !

6,00 de préventes
1 Contributeur
Préventes :
0.61%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Creator
1 Projet(s)

De qui vous inspirez vous ?
« De personne, » ai-je envie de crier, comme Ulysse l’avait fait pour échapper à la vigilance des Cyclopes. Plus modestement, je préfère encore la formule de Lacan : « de moi-même et de quelques autres ». Il en résulte que je n’appelle au secours dans mon ouvrage aucun Cyclope de la connaissance.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
La théorie est mortelle, tandis que la réflexion est immortelle. La théorie, pour celui qui la possède, est un outil de supériorité. Elle instaure une relation inégalitaire entre le sachant et le non-sachant. Elle porte en elle la violence du militantisme. Je veux au contraire que mon manuscrit soit Pénélope remettant sans cesse son ouvrage sur le métier. Je désire que ma conclusion soit qu’il n’y a pas de conclusion, mais avant tout un enrichissement mutuel et des effets pratiques.

Quel est le thème principal de votre ouvrage ?
Découvrir qu’une formation efficace ne consiste pas à remplir une boîte cognitive déjà débordante, mais au contraire à supprimer tout ce qui fait obstacle à la libération des énergies, des compétences, de la créativité et de la réflexion. Se débarrasser des idées reçues et des représentations limitatrices.

Pourquoi les gens auraient-ils intérêt à participer à ce projet ?
Tout le monde est bien sûr concerné par les problématiques éducatives, parfois à un triple voire quadruple titre : qui en effet n’est pas enfant, ex-enfant, parent, ex ou futur parent, grand-parent, ex ou futur frère ou sœur ; mais sont aussi impliqués tous les personnels des écoles, les membres des amicales ou organismes de gestion. Or la question éducative est intimement entrelacée avec la question du pouvoir. Quel est le pouvoir d’une belle-mère ou d’un fils unique ? Au total, il y a plus de personnes concernées à un titre ou à un autre que de personnes tout court.

Quelle est l’inspiration, et peut-être l’aspiration de votre ouvrage ?
L’inspiration qui m’a tenu en haleine pendant deux ans vient de moi-même. Il s’agit de mon désir de rendre un service sans doute ultime à tous ceux qu’avec le recul je n’ai pas aidés aussi efficacement que je le désirais, en dépit de l’estime que je leur portais. Au travers de cette réminiscence, j’espère mobiliser le maximum de personnes autour du projet d’une réflexion efficace.

Extrait de  L’école : décadence ou… espérance  de Jean-Pierre Bourgeois

Précédentes publications

  • Cinquante cinq jours d’éternité – environ (Roman)
  • Le collège Salvador Toutankhamon (Roman)
  • Méditations républicaines (Ouvrage de réflexion)
  • Participation à la rédaction du Manuel de préparation au concours CRPE (Nathan) pendant une vingtaine d’années

Contreparties

12,00
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format numérique
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l'auteur
0 contributeurs
  • Les étapes de la création

    L'objectif de cette campagne est d'atteindre 990 € de préventes, qui participeront à la diffusion et à la promotion du livre lors de son édition officielle. Auteur(rice), lecteur(rice) et amoureux(se) des mots, votre collaboration est valorisée pour faire de ce projet tant attendu, une belle réussite, grâce à l'équipe professionnelle des Editions Maïa. En précommandant, vous gravez votre empreinte dans cette œuvre originale et y inscrivez votre nom*. Vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne de prévente.

    *selon votre accord