Éloge d’une économie de précaution

Je suis un ancien chef d’entreprise, qui travaille actuellement avec une petite ONG en Afrique pour faire des expériences concrètes sur l’économie, l’agriculture et les relations humaines. Ma philosophie est le pragmatisme et l’empirisme. J’ai écrit ce livre pour la raison suivante. J’ai remarqué, à de nombreuses occasions que, j’avais la capacité d’anticiper les événements, d’une manière extrêmement précise, autant dans ma vie privée que dans les événements majeurs de notre société. Cette faculté s’est imposée à moi pour expliquer la nécessité de mettre en place une économie de précaution.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Vous recevrez le livre en avant-première !

1 500,00 de préventes
35 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
151.52%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
1 Projet(s)
Extrait validé 1-15

 

« Il est trop tard pour critiquer, l’urgence est d’ouvrir des voies. L’auteur, ancien chef d’entreprise, a choisi le pragmatisme afin d’avoir rapidement des résultats concrets. Avec cette économie de précaution, nous parlons d’emplois, de la défense de nos régimes sociaux, d’une véritable écologie qui mériterait d’avoir à son service des représentants à la hauteur de son importance, d’une fraternité qui doit réguler le marché. Sortons des polémiques et autres préjugés d’un autre âge. Ensemble, élevons nos consciences avec une vision aussi large que possible. Il n’y a pas d’autres issues que celui d’une coopération avec les politiques et les dirigeants de l’économie de marché qui doit d’urgence corriger ses excès. L’économie de précaution ne peut qu’être complémentaire, et de proximité ; une voie salvatrice qui malheureusement ne manquera pas de démontrer rapidement son utilité. Par la même occasion elle soutiendra la classe moyenne et la ruralité qui s’affaiblissent au même titre que nos libertés ».

Le thème du livre : Découle de ma philosophie expliquée ci-dessus et de la nécessité de mettre en place une économie de précaution. Mais, ceci ne se fera pas seulement avec un livre. Pour cela, nous devons ouvrir des voies concrètes. Réaliste j’explique dans un premier temps la réelle nature de nos problèmes que nous refusons tous de voir pour une raison simple, notre cerveau n’est pas capable de raisonner avec une pensée globale et une vision à 360 °. Alors inconscients nous nous enivrons avec des solutions parcellaires et sans lendemain. Mais ces fragments de solutions, en dehors de flatter notre égo, servent à peu de chose. Il n’y a pas une solution miraculeuse, comme celle que nous semblons attendre, mais des myriades de solutions. La se trouve l’originalité du livre : Il explique comment nous pouvons  mettre en place immédiatement, avec ceux que j’appelle les entrepreneurs du sens, une économie de précaution, en parallèle  à celle existante, et ceci d’une manière simple, gratuite et réaliste.

Extrait

Il y a encore peu, nous vivions au temps des saisons. Elles étaient notre horloge. Dieu lentement nous offrait des secondes. Patiemment, nous attendions la fin de l’hiver. Puis, lentement, nous abandonnions les frimas pour de nouveaux printemps avec ses fleurs, ses fruits, et la rosée du matin. Tout cela était une immense source de bonheur. Puis, nous retrouvions le soleil, sa chaleur et la main qui cueille les fruits de l’été.

Nous vivions au rythme de la nature. Ces battements de l’origine donnent toujours vie à nos cœurs. Pour toujours, ils sont ancrés en nous. Rien n’est plus beau que de vivre pleinement au cœur de ce temps renouvelé. Apprécions la chaleur de l’été, les frimas de l’hiver comme les pluies printanières et les couleurs de l’automne. Le bonheur n’est pas constant, lui aussi doit battre au rythme de l’invisible. Chaque saison avait ses rites, et ses lenteurs. Les usages comme les idées semblaient ancrés au quai du toujours. Beaucoup devinrent sacrées, nous chassions les peurs en les ancrant dans la foi, les traditions, le respect des choses et des hommes de valeur, tout cela semblait nous protéger. Elles étaient nos repères qui nous unissaient à nos aïeux que nous gardions près de nous. La lenteur allongeait nos vies. Nous prenions le temps de saluer le jour qui se lève. Nous ne recherchions pas le sens de nos vies, nous vivions au milieu du sens. Le temps de la terre englobait tous les phénomènes liés à la vie, la réalité tangible autant que le sens.

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.