Héritage – L’héritière qui ne voulait pas l’être. (Seconde partie.)

Je suis né en 1957 à Maromme (Seine Maritime). J’ai souvent écrit des petits textes (notamment des chansons pour un modeste groupe de musique). Après mon licenciement, j’ai ressenti le besoin de raconter cet épisode. C’est en lisant le manuscrit que des amis m’ont encouragé à le faire publier. Depuis, je suis contaminé.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

257,00 de préventes
10 Contributeurs
Préventes :
25.96%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €

« Héritage – L’héritière qui ne voulait pas l’être » n’est pas un polar comme les autres. En l’écrivant, je ne me suis pas limité à un personnage principal entouré de « second rôle ». La plupart d’entre eux, à un moment ou à un autre, endosseront ce rôle. Le roman met également l’accent sur le quotidien des personnages confrontés à une enquête policière. Les policiers tout d’abord, dont la vie sentimentale peut parfois être compliquée ; les tueurs qui s’interrogent sur leurs actions et sur eux-mêmes. Et enfin, les civils, acteurs ou victimes, qui doivent continuer leur vie en dépit des épreuves. J’ai aussi donné la parole à des intervenants rarement rencontrés dans les romans. Je laisse le soin aux lecteurs de les découvrir. Pour terminer, je précise que cet ouvrage est la seconde partie du roman, déjà publié aux Éditions Maïa.

Extrait

Au loin, les policiers s’agitaient, ce devait être le bon train et cela rendait l’info fiable. Un flot de voyageur déferla telle une vague dans le hall. Anna et Laurent perdirent de vue la flicaille, puis lui la vit, belle, rayonnante, une vision irréelle. Mais il n’eut pas le temps de l’apprécier, suivant un bras et un index tendu, les flics aussi le regardaient.
« On file », dit-il en tirant Anna, surprise, par le bras.
Ils entendirent des pas précipités, des voix gueulant « Halte, police ». Les chaises se renversèrent, une table les imita. Laurent et Anna se frayèrent un chemin entre les passagers en envoyant valdinguer quelques-uns. Ils déambulèrent parmi les autres vers les portes de sortie. Derrière, la marée humaine ralentissait les flics. La paire en uniforme tenta de leur barrer le passage en empoignant leur arme. Laurent ne réfléchit pas, il avait déjà la sienne en main, il tira. La détonation créa la panique. Avant que sa victime ne touche le sol, Anna descendit l’autre qui hésita trop longtemps à appuyer sur la détente. La foule se mit à courir dans tous les sens en hurlant et se bousculant les uns les autres. Des voix criaient, « Couchez-vous, police ».

Trois ou quatre personnes se dirigèrent aveuglément vers Anna et Laurent avant de comprendre qu’ils étaient la menace. Laurent alpagua une femme et s’en fit un bouclier tout en tirant vers la flicaille. Cela freinait leur fuite, mais empêchait la riposte. Anna n’avait pas de bouclier, alors elle ferrailla plus qu’elle ne tira. Elle ne compta pas les corps qui s’affalèrent. La réaction ne se fit pas attendre. De plus rares détonations répondirent, contrairement aux deux fuyards qui paraissaient avoir un budget illimité en matière de munitions. Si eux tiraient à l’aveuglette, en face, on ajustait. Une balle frappa Anna à l’épaule. Elle grimaça. L’affolement baissa dans le hall, les gens s’étaient, soit plaqués au sol, soit blottis contre les murs, un plus grand nombre s’abritait dans les échoppes. Des bras protégeaient des enfants, des mains couvraient des oreilles. Ce calme apparent rendait Laurent et Anna vulnérables. Une des grandes vitres vola en éclats, cela tombait plutôt bien. Tout en tirant, Anna la traversa. Laurent protégea sa fuite derrière sa protection humaine, avant de s’en débarrasser en la poussant vers le hall pour rejoindre sa complice.

Contreparties

6,00
- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans le livre
1 contributeurs
12,00
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
24,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
8 contributeurs
34,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
59,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
1 contributeurs
89,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l auteur
0 contributeurs
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.