l’ “Anagramme”

Je suis né en 1951. Je suis marié et père de deux grands enfants. J’ai étudié les Lettres Modernes à la faculté d’Aix en Provence et effectué ensuite une carrière de gradé en Gendarmerie Mobile. J’y ai occupé diverses fonctions, ce qui m’a permis de “voir du pays”. Je suis à présent retraité et vis dans ma maison de Fréjus avec mon épouse. J’ai depuis toujours la passion de l’écriture. J’aime manier les mots. Mais ce n’est qu’à la retraite que j’ai pu disposer du temps nécessaire pour concrétiser mon désir d’écrire des romans.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciement et vous recevrez le livre en avant-première !

770,00 de préventes
37 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
77.78%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
1 Projet(s)
Extrait validé 1-15

 

J’ai depuis toujours la passion de l’écriture. J’aime manier les mots. Mais ce n’est qu’à la retraite que j’ai pu disposer du temps nécessaire pour concrétiser mon désir d’écrire des romans. L’ Anagramme” est le dernier volet de la trilogie commencée avec ” Les Cordes” et poursuivie avec ” Après la nuit”. Ce roman est un Polar. Bien que pouvant se lire indépendamment des deux premiers, il apporte des réponses à des questions soulevées précédemment.
Son titre “l’Anagramme” comporte je pense un certain mystère, conforté par le projet de quatrième de couverture auquel j’ai pensé : Supposons que vous soyiez Capitaine dans un Commissariat de province. Et empêtré dans une enquête inextricable.
Supposons encore qu’un parfait inconnu vous propose de vous aider à en démêler les fils… A la condition d’accepter un inacceptable marché! Que feriez-vous?
Tout juste promu, le Capitaine Christophe Berthier va se trouver confronté à la plus incroyable affaire de sa carrière.

Extrait

… Pendant qu’il approchait à pas de félin et courbé en deux, il entendait de plus en plus distinctement le bruit produit par l’activité de sa proie.
Ca faisait des tac tac tac espacés en rythme. On tapait avec précaution et à petits coups sur quelque chose. Parvenu derrière la caisse, il prit une longue inspiration silencieuse qu’il expira ensuite lentement pour calmer les battements de son cœur et faire retomber l’adrénaline.
Ce n’était que l’excitation avant l’imminence de l’action. Il serra les mâchoires et inversa le maintien du couteau, assurant la prise de ses doigts sur la lame. Il était un avion faisant son point fixe avant de lâcher les freins
Il se releva enfin. Le type était toujours au même endroit, immobile, légèrement penché en avant. Il tapait encore: tac tac tac.

Le poignard vola et se ficha exactement à l’endroit désiré.
Sauf que l’impact ne produisit pas le petit bruit sourd de l’acier pénétrant les chairs. Cela résonna un peu comme à l’entraînement sur les cibles.
Il n’y eut pas le cri étouffé, sorte de “Han” de douleur et de surprise que lâchent alors les victimes. Le choc avait été suivi d’une sorte de vibration.
Et le tac tac tac continuait comme s’il ne s’était rien passé.
Après la seconde qui avait suivi le jet, mais qui eût pour lui la durée d’une éternité de stupeur, il s’était passé deux choses simultanément.
Vassili venait de comprendre que sa lame n’avait pas frappé un être vivant.

Et il avait entendu derrière lui un “Pop” et ressenti immédiatement une piqûre entre les omoplates.
Il se retourna.
Dans le mouvement, sa main droite s’était posée sur la crosse de son pistolet. Il ne vit personne. Il se passa la main gauche dans le dos. Ses doigts rencontrèrent un petit objet effilé, fiché dans sa chair. Il émit une sorte de borborygme et l’arracha. C’était une petite fléchette empennée de laine rouge.
D’un coup, il éprouva une sensation bizarre…

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.