La jeune fille du Grand Ballon

Originaire de Bourgoin-Jallieu, une ville réputée pour le rugby, ma passion pour ce sport est indéniable. Mais je suis également un grand amateur de lecture. Depuis ma retraite, j’ai nourri le désir d’écrire et j’ai franchi le pas en 2014. Aujourd’hui, je suis heureux de publier mon treizième roman aux Editions Maïa.

Je vous propose d’être acteur(rice) de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Éditions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présent(e) dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

1 030,00 de préventes
5 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
104.04%
Objectif : 990,00
Projet abouti !
Creator
1 Projet(s)

Né en 1946, je suis marié depuis 56 ans à Danielle, et ma vie a été comblée. En tant que père de deux filles, j’ai également eu la joie d’accueillir cinq petits-enfants et, depuis un an, deux arrière-petits-enfants. Chez moi, l’inspiration coule naturellement.

J’ai écrit cette histoire dans le but de me démarquer de mes romans précédents. Le thème central est le destin, cette force qui peut toucher n’importe quel être humain. C’est une destinée où le bonheur et le malheur semblent s’attirer mutuellement, comme deux ennemis qui auraient forgé une étrange alliance. Bien sûr, une enquête policière est présente, mais les nombreux flashbacks nécessitent une attention particulière de la part du lecteur.

Jusqu’à présent, mes fidèles lecteurs ont tous adhéré à ce projet et je suis reconnaissant pour leur confiance.

Extrait de La jeune fille du Grand Ballon de Gérard Rongy

“En revenant à son domicile, elle croisa Vincent Doublet le maire de la ville. Ils se connaissaient depuis l’école maternelle.
– Bonjour Vincent, encore une belle journée qui s’annonce.
– Bonjour Sandra, oui on dirait. je pense que tu viens de déposer des fleurs devant l’ancien magasin de Julie.
– Oui, comme tous les 15 avril depuis vingt-cinq ans. Toi aussi tu ne l’oublies pas.
– Comment peut-on oublier une telle fille ? Elle était belle, elle respirait la joie de vivre, comme toi ça me brise le cœur de ne pas savoir ce qu’elle est devenue. Après vingt-cinq années je crois que nous ne le saurons jamais.
– Je suis moins pessimiste que toi, on n’a jamais retrouvé son corps. Moi je garde l’espoir qu’elle soit toujours vivante, même si je ne le saurai sans doute jamais.
– J’admire ton optimisme Sandra, on dit que garder l’espoir fait vivre, mais après vingt-cinq ans…
– Le passé remonte souvent en surface… alors espérons.
Devant une telle conviction, Vincent n’insista pas. Il fit la bise à Sandra et la laissa avec ses chimères.”

Du même auteur

  • La maquis de Moras
  • Les granges d’en haut
  • Destins croisés
  • Comme un boomerang
  • Les larmes de la vengeance
  • La demoiselle de Sainte-Blandine
  • Les lumières de sang
  • Série noire à Bourgoin-Jallieu
  • Enquêtes à Boston
  • La nuit nous attend
  • L’enfant du Monte Rotondo
  • Meurtres à Rajon
  • Les étapes de la création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteur(rice), lecteur(rice) et amoureux(se) des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.