L’amnésie traumatique… Quand les tiroirs de la mémoire s’ouvrent, la parole se libère

Tous les faits relatés sont inspirés d’une histoire vraie, la mienne.

L’incitation à écrire ma vie provoque en moi un soulagement, un mieux être intérieur puis une libération.
Cela me permet d’extérioriser et d’expulser la souffrance d’une maltraitance et d inceste.
Je dégage mes émotions en dévoilant un secret de famille.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

328,00 de préventes
16 Contributeurs
Préventes :
33.13%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Creator
1 Projet(s)

Volontairement aucun patronyme ne figure, toute vérité n’est pas bonne à dire.
Nul n’est plus haï que celui qui la revendique.

Ne pas dire la vérité permet de garder un contrôle illusoire et éviter le conflit.
La vérité n’est pas seulement nuisible.
Elle peut aussi être bonne dans le sens ou elle est utile et libératrice.

Bien souvent la vérité est dissimulée… volontairement.
Les informations sont transformées, erronées voire ré…inventées.

La descendance de ma famille maternelle vit dans l’ignorance.
Divulguer les actes de violences commis par cette femme, c’est l’exposer, au risque de perdre la confiance et la face envers ses petits enfants.

Elle a été une mère supposée protectrice mais en réalité manipulatrice et perverse.
Elle se tait volontairement pour ne pas répondre d’actes de maltraitance et d’infanticide envers moi.
Elle excelle dans le domaine de la manipulation en retournant toute situation en sa faveur.

Le passé refait toujours surface un jour ou l’autre.
Il faut l’assumer et y faire face.
Je libère ma parole et je dis NON à la dissimulation.

Voilà l’amnésie se lève et pour moi la fin de la dénégation.
Les souvenirs post-traumatiques reviennent, fragmentés non contrôlés et intégrés de Flash-back.
Ils me hantent.

Une grande tristesse m’envahie puis le dégoût.
Parfois l’angoisse s’impose à moi.
Mais surtout la colère domine.

A mes enfants
A mes petits-enfants

Préface

Parfois on vit des années auprès de personnes qu’on pense connaitre.

Connaît-on réellement la vie de ses parents et les secrets de famille ?

Comprendre pourquoi tel mot blesse, tel mot est tabou, tel mot est banni est une nécessité.

En parcourant mon écrit, je veux que vous compreniez que l’illusion n’est pas la vérité.

On doit connaitre et savoir avant de préjuger de la personne.

Avec cette phrase ci-dessus, le message s’adresse à la descendance de la VIEILLE à vos cousins, cousines et non à vous mes chéris.
Et quand les langues de vipères prennent l’ascenseur, la vérité prend l’escalier.
Le passé refait surface et la vérité éclate.
Cette citation exprime une vérité de bon sens.

Mes souvenirs refoulés reviennent et les tiroirs de ma mémoire traumatique s’ouvrent les uns après les autres, sans ordre chronologique.

Revenir à l’année 2021 à plusieurs reprises dans mon récit marque la fin de certains souvenirs.
Je referme ensuite le tiroir de ma mémoire.
J’écris et j’analyse mon ressenti de l’instant présent.
J’en décrypte le sens et parfois la vérité me saute aux yeux.

Je note noir sur blanc mes pensées du moment sans filtre, sans retenue parfois avec une certaine colère.

[…]

Si mon subconscient est en déni, c’est pour une protection.
Mais voilà les souvenirs refoulés finissent par ressurgir et la douleur est plus ardente.
Les images mentales font revivre la situation traumatisante.
Il y a la maltraitance, la négligence, la violence domestique, l’inceste, la tentative d’infanticide…

L’absence de tendresse, d’amour, de fierté, de soins médicinaux, cela me conduit à un manque de confiance en moi.

Je comprends désormais l’influence de mon passé douloureux sur mon présent.
J’analyse mes conflits intérieurs.
Le Moi adulte submergé par la souffrance et la partie émotionnelle alors je visualise ma mémoire comme un chiffonnier, une sorte de commode à multiples tiroirs.
Chaque rangement correspond à une histoire, certains tiroirs s’ouvrent et le souvenir émerge sur une situation du passé, positive ou négative.

Actuellement aucun tiroir de ma mémoire ne s’ouvre avant l’âge charnière de 3 ans.

A l’âge de 3 ans le début de l’impensable, l’inceste subit par le grand père maternel.

Une souffrance post-traumatique.

Contreparties

6,00
- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
12,00
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
1 contributeurs
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
11 contributeurs
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l auteur
0 contributeurs
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.