• No products in the cart.
Voir le panier
Subtotal: 0,00
Recherche

Les Dentelles du Cygne et autres nouvelles

Guy Torrens est né en 1952 à Alger. Éducateur auprès de jeunes délinquants, chanteur-parolier de trois groupes punk/rock, il se consacre entièrement à l’écriture en 2004 après la mort de son compagnon. Il alterne recueils de poèmes, romans et nouvelles. Les Dentelles du Cygne est son quatorzième ouvrage.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance de cet ouvrage en devenant partenaire de sa création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première !

1 041,00
de préventes sur 990,00
0
jours restants
25
contributeurs
105.15%
Projet réussi ! Un grand merci à tous les contributeurs !

Description

L’absurde n’est pas une absence de sens mais rencontre paradoxale ou impossible. La galaxie des Dentelles du Cygne est employée comme métaphore.

La rencontre amoureuse entre deux hommes est cette super nova qui déclenche le processus et crée le paysage.

La Grande Dentelle, des morceaux brillants sans importance qui traversent la vie et disparaissent aussi vite. La Petite Dentelle, le rythme ralentit, des êtres, des lieux qui s’attardent un peu le temps d’un regret. Le triangle de Pickering, l’endroit le plus flamboyant, celui de l’intime.

Le recueil de nouvelles est construit comme un roman, une histoire d’amour qui se déploie comme les filaments cosmiques, jusqu’à dévoiler le fragilités de l’auteur.

Un voyage sensible, poétique, désaxé, désabusé. Un concentré de vie.

Extrait : 

Ils ont souri dans le clair-obscur de la pièce. Ce n’était plus la pièce centrale avec ses hautes fenêtres et les frises du plafond, la table ronde, les chaises en paille, la table basse et les fauteuils club, le grand placard bas qui renfermait les disques et la chaîne hi-fi, ils avaient migré vers la chambre progressivement, vers les murs blancs et bleus, vers l’unique fenêtre peinte en gris qui donnait sur une cour, vers le lit coincé près de la porte face au bureau tréteaux et aux étagères emplies de livres. Ils sont tout au fond de l’appartement, un lieu clos.

— Les Dentelles du Cygne, tu connais, demande le visiteur ?
— Je sais que c’est une galaxie, mais pas plus, répond Antoine B.
— C’est déjà pas mal. Imagine une explosion d’une super nova, énorme, un chaos total. Qu’est ce qui peut rester après ça ? Un trou noir ? Une kyrielle de météores complètement déboussolées, un cirque fou de roches, un espace de cris, une respiration cosmique au bord de l’orgasme.
— Continue, demande Antoine B, j’y suis dans ton déchaînement.

L’autre marque une pause, caresse longuement un Antoine B frissonnant sous la lumière bleutée de la lampe de chevet.
— Elles sont où ces Dentelles ?
— Autour de toi.
— Je ne vois rien.
— Au lieu du chaos, une organisation rutilante, une boîte à bijoux. La grande Dentelle, faite de morceaux brillants mais sans importance, comme ceux qui peuvent croiser ta route et disparaître aussi vite. La Petite Dentelle, le rythme ralentit, les objets célestes restent à peu près en place se répondant les uns aux autres, des êtres, des lieux, ceux dont tu te souviens, ne serait-ce que de noms, ils traversent ta vie et s’y attardent un
peu, le temps d’un regret, d’une autre illumination. Ceux-là tu ne les oublies pas tout à fait. Et enfin le Triangle de Pickering, l’endroit le plus flamboyant, du magma pur, ceux qui sont en toi.

Le silence s’installe, meublé par d’autres caresses. Des jours et des nuits de succèdent. Cette question du magma pur hante littéralement Antoine B.
— Est-ce qu’on peut s’aventurer dans ce Triangle de Pickering sans laisser sa peau ?
— On laisse toujours sa peau, tu sais comme les serpents qui font leur mue, répond l’autre. On abandonne des bouts par ci par là, au gré de l’âge et des rencontres.
— Ça je sais, s’impatiente Antoine B, moi je te parle de mort, de point final et pas de contorsions reptiliennes.
— Et moi je te parle, de vie, de passion, de flamboyance. Tu es à un carrefour, à toi de choisir la direction.

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion.


    C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.
    Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.


Scroll to top