Les évangiles oubliés 

par Jérôme Champagnol

Originaire de l’Est de la France, la lecture fut une passion arrivée sur le tard. Désireux de franchir un nouveau cap, je souhaitais écrire un roman mêlant le thriller à l’aspect historico-religieux.

Passionné d’histoire, de nature, les différentes phases de ce livre furent inspirées au gré des voyages et balades.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre et vous recevrez le livre en avant-première !

42 contributeurs

1 001,00

de préventes sur 990,00
101%

Projet terminé

Le but de ce livre était de remettre en cause la fin de vie de Jésus telle qu’elle nous a été enseignée par la religion. Néanmoins, il ne s’agit que d’une fiction et de la transformation de certains passages bibliques pour le besoin du roman.
Ainsi, l’histoire se déroulant au premier siècle de notre ère, relate la vie romancée de Jésus tentant d’échapper à son destin.
Dans ce même roman, de façon contemporaine, Stéphanie, mon personnage principal, découvre des évangiles relatant cette fin de vie, qu’elle souhaite rendre publique.
Malheureusement, ce qui devait être une découverte mondiale se transforme en chasse à l’homme dont elle est victime.

Extrait

– « Bonjour Stéphanie, j’ai failli attendre », déclara Jules d’un air sérieux, mais affectueux.
Avant de répondre, Stéphanie lui adressa un sourire de remerciement en voyant le jus de pomme sur la table que lui avait commandé son ami.
– « Désolé, mais tu sais que la ponctualité n’est pas mon fort. »
– « Il faudra que ça le devienne, tu as une interview semaine prochaine après la parution de ton livre.
D’ailleurs le livre est en cours d’édition, mais avant sa sortie fais attention à toi. Nous ne sommes pas à l’abri que certains fassent tout pour en empêcher la parution ».
– « Je sais » répondit Stéphanie. « Mais tu sais je ne fais pas cela pour régler des comptes, je suis attachée à la vérité, je veux juste que le monde connaisse cette vérité. Je ne peux cacher ce secret à l’humanité.
– “À ce propos, tu m’assures que les documents que tu vas exposer semaine prochaine sont tous authentiques ?” demanda Jules.
– “Tu as bien vu les rapports d’analyses que j’ai insérés dans les chapitres. Rien n’est falsifié, tous les rédacteurs des rapports pourront en attester. Leurs noms ne sont pas cachés. Ils doivent également prendre part à cette découverte. Le succès de cette découverte n’est pas que de mon fait.”
Stéphanie but une gorgée de son jus de pomme pendant que Jules buvait son infusion.

La discussion fut interrompue par la sonnerie du téléphone portable de Jules. Les traits de son visage changeaient au fur et à mesure des déclarations de son interlocuteur. Il était devenu livide et inquiet.
Ce changement d’attitude inquiéta Stéphanie. Elle connaissait son ami et savait que le changement de son visage ne prévalait rien de bon.
– “Que se passe-t-il ?” demanda Stéphanie lorsqu’il raccrocha.
– “C’était mon assistant. L’imprimerie est en feu. Le stock de tes livres est en partie détruit.”
– Stéphanie accusait le coup. Le monde se dérobait sous ses jambes.
“Tu crois que c’est volontaire ?”.
– “Je ne sais pas, mais fais attention à toi”, répondit Jules en se levant. “Je me rends sur place et je te tiens au courant”.

Ils quittèrent le café sans se parler. Chacun avait l’esprit ailleurs de par cette nouvelle. Sur le trottoir, Jules fit la bise à Stéphanie puis traversa le passage piéton dont le voyant lumineux était vert, afin de se rendre en direction de la pyramide du Louvre.
Stéphanie le regardait traverser en pensant aux conséquences de cet incendie. Elle était inquiète.
Le bruit sourd et les crissements de pneus la sortirent de sa rêverie. Le choc fut violent. Elle vit Jules projeté en l’air par une grosse berline noire aux vitres teintées. Au lieu de freiner, le conducteur accéléra et la voiture prit la fuite à toute vitesse. Le corps de Jules s’écrasa au sol. Stéphanie ne pouvait croire ce qu’elle voyait tout comme les piétons qui étaient tout autour. Elle se précipita au chevet de Jules, mais elle sut de suite qu’il était trop tard. Ses membres étaient désarticulés. À genoux à côté du corps inanimé, en pleine voie, elle constata que du sang sortait des orbites de Jules. Les larmes coulèrent le long de ses joues, puis une vague de panique la submergea. Tout se bousculait dans son esprit. L’incendie, la mort de Jules. Un client du café qui était venu à leur secours lui mit la main sur l’épaule. Tout d’un coup elle sentit qu’elle était en danger. Elle se leva et courut dans la bouche de métro des Tuileries afin de rentrer rapidement à son domicile, sous le regard médusé des badauds et des personnes portant les premiers secours.
Stéphanie disparut tout aussi vite que la berline.


Contreparties
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.