Les Invisibles

Je me suis toujours intéressée aux êtres humains dont la vie devient tragique lorsqu’elle se heurte à la société des autres, étrangers. Travaillant comme interprète, il m’était souvent insupportable de voir les destins basculer en drames par des injustices inhérentes à nos sociétés. C’est ce qui m’a poussée à “rétablir” ces injustices en rendant la voix aux gens sans voix audible.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

709,00 de préventes
22 Contributeurs
0 Days Left
Préventes :
71.62%
Objectif : 990,00
Projet terminé
Creator
1 Projet(s)

Extrait validé 1-12

 

Les protagonistes de chaque nouvelle sont des personnes tombées dans des abysses par les circonstances de leur vie qui les ont inéluctablement menées vers des drames. ils veulent tous s’en sortir, cherchent les moyens pour donner une autre direction à leur vie. Certaines ont la force intérieure pour y arriver, d’autres sont victimes de leur situation initiale attribuée par leur destin. Seuls les enfants ont encore toutes les chances pour devenir celui ou celle qui souhaitent être. Peut-être les personnages de ces nouvelles ont-ils été eux aussi des enfants pleins de futures promesses …

Les nouvelles sont des créations littéraires et non pas de purs faits sociologiques. Néanmoins, le destin individuel et le tissu social ne s’entremêlent que de manière peu harmonieuse. Par ces récits de vie, le lecteur pourra ressentir de l’empathie avec les personnages, ainsi qu’un sentiment de révolte, ressentant leur impuissance face à des pouvoirs insaisissables.

Extrait

“… Elle se mit à échafauder un plan et ne cessa d’y penser, sans chercher à le mettre en œuvre. C’était une façon d’apaiser la tension qu’elle ressentait en permanence, d’échapper à l’impression redoutable d’être déchirée en deux.

Lorsque l’interprète revint dans ce pays qui lui était également étranger, elle se rendit à la cathédrale. Elle tenta de deviner si l’une ou l’autre des filles était parmi les fidèles. Elle vit des jeunes femmes absorbées par la prière mais ne put discerner la langue dans laquelle ces femmes conversaient.

L’écoute des conversations téléphoniques se poursuivit avec une régularité quotidienne. Elle se rendait chaque jour dans la cellule d’écoute. Elle connaissait parfaitement la marche à suivre pour la traduction et procédait de façon mécanique. Mais désormais, l’objectif était modifié à ses yeux ; il ne s’agissait plus de dénoncer, de trahir, de balancer, bien que ce fût l’essentiel de sa tâche. Elle rencontrait en silence SES connaissances.

Désormais l’interprète savait presque tout de ces filles, par exemple laquelle avait ses règles et ne pouvait travailler pendant quelque temps, laquelle avait rejoint sa mère pour mener la même vie qu’elle. Elle était bien consciente du fait qu’une « nouvelle », encore presque une enfant, aurait du mal à s’habituer. Elle se représentait une débutante qui appelait Lidia en pleurant à chaudes larmes parce qu’elle n’avait pas trouvé maman à l’heure dite et au lieu dit pour le rendez-vous. Elle sait que Lala appellera encore Lidia, plusieurs fois par jour, parce qu’il l’aime beaucoup.
Samedi et dimanche s’écoulèrent paisiblement.

Lundi matin, voici l’interprète assise à sa table. Elle accède mécaniquement au texte des conversations écoutées et commence à traduire : ….”

  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.